Avril  2021 

     La Vie de l'autre  numéro 8

Rencontres 

image cover novembre .png

La Classe de M. Zahir Mouloudj

M. zahir.png
child-1096177_1280.png

M. Zahir Mouloudj

M. Zahir Mouloudj de l'école St-Julien, nous présente sa classe de 6e année.  Mais auparavant, voici un portrait de cet enseignant.

Je me nomme Monsieur Zahir, comme les élèves m’appellent, né dans une ville côtière algérienne que les Français ont surnommé Bougie. Je me suis installé au Québec depuis août 2008.

Le primaire est un souvenir lointain, vieux comme moi, c’était entre 1975 et 1981, de la première à la sixième année. Pas de transport scolaire, je me rendais à pieds en temps ensoleillés ou pluvieux, chauds ou froids. Nous marchions tous ensemble, frères et sœurs, voisins et voisines. Le midi, nous mangions à la cantine de l’école, ils nous servaient des repas chauds et résistants.

Un de mes meilleurs souvenirs de ces années d’or à l’école étaient les tournois ou l’interclasses, organisés une fois par mois et même contre l’équipe des professeurs. Nous alternions entre handball, basketball, volleyball et soccer. Tous les élèves de l’école sortaient pour encourager leur équipe favorite, ils adoraient huer l’équipe des professeurs. Un autre souvenir gravé dans ma tête d’enfant : les activités de fin d’étape. Nous nous rassemblions dans la cantine, qui n’était pas petite, les lauréats recevaient des cadeaux remis aux trois premiers de chaque classe selon la moyenne générale, ainsi qu’un certificat et un meilleur cadeau décerné au meilleur élève de l’école. Mais le moment favori des élèves, surtout ceux qui n’étaient pas honorés, étaient les prestations des acrobates et les tours jouaient par les magiciens que l’école faisait venir à chaque fin d’étape.

Souvenirs d’un élève de sixième année qui est aujourd’hui enseignant en ce même niveau!

Je n’ai jamais rêvé de devenir professeur, mais ça fait 22 années que j’exerce cette noble profession. On dit que ‘’l’appétit vient en mangeant’’, et je pense qu’à force d’enseigner, j’ai appris à aimer ce que je fais.

Ma classe de cette année est travaillante, pleine d’énergie malgré ce que le monde traverse aujourd’hui. Le groupe s’adapte bien aux changements : la distanciation, règles d’hygiène, école en présentiel, école en ligne, travaux à déposer sur la plateforme de notre classe, etc… Ils sont à jour mes élèves!                                                               

M. Zahir 

M_edited.jpg

Zahir, élève de 6e année

Angelya

Angelya

La belle vie

Brice

Brice

Face à face avec un costaud

Bryan

Bryan

Belle journée

Charlie

Charlie

À Ottawa avec Sophie

Danna

Danna

En camping avec ma famille

Éloi

Éloi

Une visite au Musée

Enrik

Enrik

Quel voyage

Gabriella

Gabriella

La ville de Québec

Izgad

Izgad

Mon pays d'origine

Jack

Jack

L'amie de ma mère

Jayson

Jayson

La deuxième fois

Léa

Léa

Le talent de me faire sourire

Marcus

Marcus

À la patinoire

Maxym

Maxym

Au Monopoly

Mélina

Mélina

Un beau voyage avec ma grand-mère

Nathaniel

Nathaniel

Direction Miami

Nicolas

Nicolas

Ma randonnée qui a mal tournée

Olivier

Olivier

Début de voyage prometteur

Saralise

Saralise

Départ pour le Guatemala

William

William

Mon père et moi

Youssef

Youssef

Concours de coups francs

Zahra

Zahra

Grand-maman et la broderie

 

La belle vie

Bonjour, je m’appelle Angelya et j’ai 12 ans. La personne que j’ai choisi est ma mère. Elle est très gentille, chaleureuse, généreuse et minutieuse.

Ma mère a les cheveux brun-noirs, des yeux verts et gros. Elle est très bonne en dessin et a beaucoup de talent pour faire des massages parce qu’elle est massothérapeute.

 

Comme activité, j’ai choisi la fois où nous sommes allées dormir dans un hôtel avec ma sœur, ma mère et son amie ainsi que ses deux filles. Nous avons réservé deux chambres pour une nuit.

 

En premier, ma mère, ma sœur et moi nous nous sommes réveillées vers 9h pour ensuite partir de la maison vers 10h30. Puis, nos amies sont venues nous rejoindre devant l'hôtel vers 11h. 

 

Deuxièmement, nous rentrons à l’intérieur de cet immense immeuble, une dame nous accueille pour remplir un document, puis enfin, elle nous donne une carte qui sert de clé. Alors nous nous précipitons dans l'ascenseur pour aller dans notre chambre. Une fois rendues, la chambre est équipée de deux lits, une salle de bain, un mini frigo, une télé et une magnifique vue sur la ville de Montréal.

 

Troisièmement, nous mangeons dans au grand buffet de l’hôtel. Je ne sais pas ce que j’ai mangé, mais je me souviens que j’ai bien aimé ce qu’ils cuisinent. Après avoir mangé, nous montons pour nous reposer dans notre chambre. Après quelques temps, nous nous rendons à la piscine.

 

Finalement, nous nous sommes promenées dans la ville pendant quelques heures. Comme il était tard, nous rentrons à l’hôtel et regardons un film avec des bonbons et des chips. Le lendemain, vers 9h le matin, nous repartons chez nous.

 

En conclusion, j’ai bien aimé cette activité pendant ces deux jours avec nos amies.

 

Angelya

Image de Marten Bjork
 

Face à face avec un costaud

Je m’appelle Brice,  je suis quelqu'un qui parle beaucoup et qui est moins sportif, comparé à mon cousin Nathan qui est très athlétique, qui parle moins et qui n’a peur de rien, même dans des moments effrayants. 

 

Un jour d'aout de 2020, on est au buffet des continents avec nos parents, ses sœurs et mon frère. Nous n'arrêtons pas de parler de soccer dans la voiture.

Pour mon premier tour, je prends des pizzas. En marchant pour me rendre à ma table, je fais tomber mes pizzas sur un gars costaud et Nathan se moque de moi. Tout gêné, je me dépêche de revenir à ma table. À mon deuxième tour, j’aperçois Nathan en train de parler avec le costaud, avec une glace dans sa main.

À son retour à notre table, je lui demande de quoi est leur conversation, il me répond que c’est juste à  propos de ma glace.

 

C'est pour cela que je dis de mon cousin qu’il n’a peur de rien. Cette journée ne s’oublie pas!

Brice

Crème glacée aux framboises
 

Belle journée

Pendant l’été de l’année 2018, ma mère, mes oncles et mes tantes ont préparé une activité. Nous partons aux glissades d’eau. Je me prépare, alors, en prenant mon maillot de bain et ma serviette.

Nous prenons la route pour passer une partie de plaisir aux glissades.

Enfin arrivé, je me suis trouvé un coin pour poser mes affaires pour me dépêcher et commencer à glisser.

À un moment de la journée, mes cousins et moi, nous prenons quelques sous et nous nous achetons de la crème glacée et des bonbons.

Après quelques heures, on est tous repartis chez nous, c’est une journée mémorable.

Bryan Damien

glissade d'eau
 

À Ottawa avec Sophie

Bonjour,  je m’appelle Charlie et je vais vous parler de ma sortie à Ottawa avec ma tante Sophie. Pour mieux la connaître, elle est très humoristique! Elle est grande, elle a les cheveux blonds et des yeux bleus, tout simplement magnifique! Un de ses meilleurs talents, malgré tant d’autres, c’est qu’elle sait faire rire les gens en une seconde. Ma tante m’aide beaucoup pour mes problèmes, elle sait aussi me rendre joyeuse!

Maintenant, je vais vous parler de notre sortie. Nous sommes parties durant la semaine de relâche de 2019. Nous partons vers Ottawa dans un chaleureux hôtel à au moins deux heures de route de chez moi. Avant de partir, je suis allée dormir chez elle. Le lendemain, vers 7h du matin, nous étions déjà en route vers cette merveilleuse ville! Le matin, ma tante me réveilla pour me dire qu’on part déjeuner dans un restaurant avec mon oncle et mon cousin.

Au tout début, nous commençons par visiter notre chambre d’hôtel, équipée d’une salle de bain, une cuisine, etc. Elle est bien chaleureuse. De plus, la vue est magnifique!

Par la suite, je suis partie me baigner avec mon cousin dans la piscine de cette bâtisse. Malgré que l’eau soit froide, je me suis bien amusée. Je suis retournée dans la chambre,  je commençais à avoir trop froid!

Finalement, le reste de ma famille et moi, on est partis souper dans un petit restaurant. Si mes souvenirs sont exacts, j’ai pris une super bonne pizza au peppéroni et  fromage.

Ç’était vraiment succulent!

 

Charlie

Image de Alan Hardman
 

En camping avec ma famille

Bonjour, je m’appelle Danna, je suis très curieuse et maladroite, contrairement à ma mère. Elle est très adroite et organisée dans ce qu’elle fait. Elle a de doux cheveux bruns constamment en bataille suivi de ses beaux yeux noisettes. Ma mère a toujours l’air perdue même si elle est vraiment ordonnée et intelligente. Elle est très talentueuse en cuisine et elle sait garder son sang-froid en tout temps. On s’entend très bien car elle est remarquablement aimable et nos personnalités sont similaires, je m’entends donc très bien avec elle.

Un beau jour, pendant le mois d’août, ma famille et moi sommes allés en Gaspésie faire du camping dans des bois spacieux et tranquilles. Mon oncle, ma tante, ma mère, mon grand frère emballent nos sacs et les transportent dans les voitures pendant que mon petit frère et moi nous nous occupons de nos deux petits cousins.

Une fois arrivés à destination, nous avons tous monté les tentes et placé nos sacs aux bons endroits. Il fait très gris dehors, mais ma mère veut faire une sortie malgré le temps déprimant. Elle nous propose de faire de la pêche, puisque mon oncle a amené son équipement; personne ne lui résiste. Alors qu’on est en route, le ciel se dégage. Une fois arrivés, mon oncle, ma tante et mon petit frère sont allés à la quête de poissons pendant que ma maman, ma cousine, mon grand frère et moi nous nous promenons sur la plage. Quand nous sommes retournés au campement, nous avons eu du poisson pour le souper.

Pendant la nuit, c’était drôlement bruyant à cause des insectes. Nous nous sommes alors tous réunis pour faire un feu et mon oncle a soudainement sorti des guimauves de son sac, ce qui nous fait vraiment plaisir. Nous avons beaucoup rigolé ce soir-là.  Au petit matin, seulement ma mère et moi sommes réveillées, nous avons donc la drôle idée d’aller au parc aquatique à côté du terrain, pour profiter du peu de temps qu’il nous reste avant de repartir. J’ai adoré cette journée et les fous rires que nous avons eus.

C’est alors la dernière journée du petit voyage, ma maman range notre linge et nos effets personnels avant de s’en aller. Sur le chemin, nous achetons de la crème glacée, ce qui a rendu le reste du voyage moins nostalgique. J’ai beaucoup aimé ce voyage, car ça m’a permis d’en apprendre plus sur ma mère et voir à quel point on s’entend bien.

 Danna

gaspésie.jpeg
 

Une visite au musée

Bonjour, mon nom est Éloi et je vais vous parler de mon voyage à Ottawa, voici les traits des personnes qui m’ont accompagné: Diane, ma grand-mère est patiente, douce, pleine de ressources et très active; ma grande sœur Justine qui est assez active, grognonne, assez méchante et elle ne parle pas beaucoup; ma petite sœur Emma qui n'arrête pas de m’énerver, un peu folle et très imprévisible.

 

Voici comment mon voyage s’est déroulé:

Ma grand-mère, mes sœurs et moi sommes partis à Ottawa pour la visite de plusieurs musées historiques. Le voyage est très long, surtout accompagné par mes sœurs: elles n’arrêtent pas de parler pendant tout le long du voyage, ce qui ne fait pas du bien pour notre humeur générale.

 

Bien sûr, ce n’est pas un voyage sans les histoires de Diane sur son père. Il était chef de son escouade mais n’a pu participer, car il avait la jambe “croche”,  mais aussi d’autres anecdotes sur mon père etc. Bref, nous discutons pour passer le temps parce que nous sommes partis depuis bien longtemps.

 

Arrivés au musée, la première chose que nous voyons à l’entrée est une bombe (sans doute une fausse) ce qui m'impressionne pendant la suite de la visite. Bien que ça ne me surprend pas, car c’est le musée de la guerre après tout. Le musée est énorme et magnifique, il y a aussi des fausses salles d’opération très réalistes.

 

Après une longue visite nous retournons à la lumière et quand les longs appels avec mes parents prennent fin, nous allons dans notre hôtel et ce n’est que le lendemain avec mes parents que sommes partis visiter le musée des sciences et des civilisations. 

 

Éloi Gagnon 

Image de Alexandra Nosova
 

Quel Voyage

Bonjour je m’appelle Enrik, je vais vous parler d’une personne que j’apprécie énormément. Cette personne est ma tante Mélanie qui a beaucoup de qualités. Elle est patiente, aimable, généreuse, mais surtout, elle est tout le temps souriante. Elle est assez bronzée, elle a des cheveux blond-bruns et des yeux noirs.

Elle possède le très grand talent de faire sourire tout le monde quand on la voit, surtout moi. Chaque fois qu’on commence quelque chose, on le finit toujours et on s’entraide tout le temps.

 

Ma tante me réveille, très tôt vers 4 ou 5h du matin pour qu’on déjeune et que nous partions en auto en direction de l’aéroport pour voler en direction de Miami.

Même si notre vol est assez tôt, nous avons quand même le temps de s’occuper à l’aéroport.

 

Rendus à Miami, nous prenons la direction du port, nous embarquons dans un navire de croisière pour aller finalement aux Bahamas. Nous arrivons 2 jours plus tard dans la capitale du pays, Nassau. Notre voyage dure 7 jours.

 

Nous sommes hébergés dans un hôtel assez proche de l’aéroport et nous restons là  la moitié du voyage. Assez loin l’hôtel, il y a très grand un parc d’attraction, une moitié a le thème des super-héros, l’autre celui d’horreur dont un qui fait vraiment peur : « La Momie ». Je me suis grandement amusé pendant 3 jours et après nous sommes allés à un autre hôtel, assez proche du parc de Universal Studio.  C’est un endroit tout aussi énorme que l’autre où ils regroupent tous les films télévisés, comme Jurassic Park, Les Minions, Spider-Man et plus encore. De plus, on peut faire plusieurs activités. Je me suis grandement amusé là-bas.

 

Nous restons 4 jours à cet endroit pour en profiter du parc, mais aussi du paysage.  Ce n’est pas agréable de prendre le chemin de l’aéroport, j’étais bien sûr assez triste, mais j’avais aussi assez hâte de retrouver mes parents qui me manquaient énormément. 

 

Nous quittons assez tôt le pays et j’arrive finalement chez moi à 1h du matin à cause du décalage horaire.

 

Enrik

Image de Alonso Reyes
 

La ville de Québec

Bonjour je m’appelle Gabriella. La personne que j’ai choisie est ma mère, car c’est la personne la plus gentille que je connais. Elle est douce et elle est toujours attentive quand je suis triste ou que j’ai des problèmes. Elle a les cheveux noirs, de très beaux yeux bruns et elle est petite comme moi! Je vais vous parler de l’activité que j’ai faite avec ma mère à Québec!

Premièrement, nous cherchons où passer la nuit et nous trouvons l’hôtel parfait! J’étais vraiment excitée, car je n’étais jamais allé dans un hôtel à part aujourd’hui. Nous trouvons la chambre et elle est vraiment belle. Il y a deux lits doubles, une salle de bain, une télévision, il y a aussi une piscine, mais malheureusement, elle est fermée à cause de la pandémie.  Mais  ce qui est le plus beau c’est la vue. Nous voyons tous les autres hôtels, restaurants et si je me souviens, nous voyons même la rivière. Après avoir déballé nos affaires, nous partons de l'hôtel pour visiter la ville de Québec.

Après avoir quitté l'hôtel, nous faisons un tour en ville. Il y a plein de magasins, des restaurants, des crémeries etc... Nous mangeons dans un restaurant dont je ne me rappelle plus le nom; la nourriture est vraiment bonne. Puis, nous allons à la crémerie. La file était longue, mais ça vaut la peine, car c'est bon et j'en veux même une autre!

Nous arrivons à l'église, c'est immense! Nous rentrons dans l'église et nous devons suivre les règles et les mesure misent pour respecter la distanciation. Il y a une place où  nous pouvons prier, mais ce n'est pas mon truc, il faut allumer des bougies, mais ça coûte de l'argent, donc nous ne faisons pas. Sinon, c'est vraiment beau et cool.

Pour finir cette belle journée, nous allons au bord du fleuve pour relaxer et nous reposer. Nous prenons plein de photos, par chance, il y a le château Frontenac derrière nous. Avant de repartir à l'hôtel, nous allons à une autre crémerie et je suis vraiment contente, car je mange une crème glacée une deuxième fois.

C’est la plus belle journée que j'ai passé avec ma mère!

Merci maman !!!

Gabriella 

ville%20de%20que%CC%81bec_edited.jpg
 

Mon pays d'origine

Ma mère est une passionnée de natation; elle adore nager. De plus, elle est très bonne en cuisine. Par exemple, il y a une semaine, elle a confectionné un délicieux gâteau à la banane. Ma maman est tout pour moi, on a un lien fort entre nous.

En été 2018, avec ma mère, je suis parti en Algérie, mon pays natal. Nous changeons d’aéroport, pour une escale, à notre arrivée, mon oncle, du côté de ma mère, est venu nous raccompagner chez lui, là où j’ai joué avec tous mes cousins. 

Après deux semaines passées chez mon oncle, mon père, qui était parti une semaine avant moi et ma mère, vient nous conduire chez la famille du côté paternel. Je me suis beaucoup amusé.

Une  semaine avant que je ne revienne au Canada, toute ma famille se réunit pour s’amuser à la plage. Le seul problème c’est que je tombe sur une couche de bébé rejetée par la mer.

Lors de la dernière journée, mes cousins et moi sommes regroupés pour nous donner un grand câlin et nous nous sommes quittés pour 1 ans. Enfin c’est ce qui était prévu avant la covid-19.

Izgad 

Image de Pascal Meier
 

L'amie de ma mère

L’amie de ma mère

Il était environ 5h du matin quand ma mère m’a réveillé. On était déjà près pour l’aéroport. Une fois arrivés, nous avons toute suite pris notre place à cause de notre impatience et du d’épart de l’avion. Quelques heures plus tard, nous arrivons au Vietnam.

Nous prenons un taxi pour nous rendre dans la petite maison de l’amie de ma mère. Un peu plus tard, nous sommes arrivés chez son amie et nous prenons le déjeuner. Tout de suite après, nous nous rendons aux chutes d’eau vu que c’était près du restaurant où il  fallait aller. Au restaurant, nous avons mangé rapidement pour aller faire une randonner en forêt.

Après une semaine, nous étions prêts à revoir mes frères et sœurs, mais il y a eu un empêchement, alors, nous sommes retenus une journée de plus. Une fois rentré à la maison, j’étais déçu parce que ça allait me manquer toutes les activités là-bas où nous avons passé du temps avec l’amie proche à ma mère.

Jack

Image de Tran Phu
 

La deuxième fois

Bonjour,  je m’appelle Jayson et je vais vous parler de ma sortie avec mon meilleur ami. Ce dernier est drôle, il est grand, il a les cheveux noirs, les yeux bruns. Son meilleur talent c’est qu’il est super bon avec la technologie et il sait comment me faire rire.

Pendant la semaine de relâche, à environ 13h, m mon meilleur ami et moi sommes allés sur la montagne pour glisser. Au début on a eu peur car c’était un peu trop haut.

Nous essayons tout de même pour la première fois, nous glissons et nous tombons tous les deux. La deuxième fois, nous résistons à nous maintenir sans tomber et nous réussissons. Tellement que nous trouvons cela amusant. Nous avons aimé au point de le refaire incessamment et plus de dix fois. Par la suite, nous partons prendre une pause et manger parce que nous avons très faim. Nous reprenons notre activité juste après.

C’était vraiment amusant!  Nous sommes allés nous acheter un chocolat chaud, car nous avons froid.

Au retour,  nous déposons d’abord mon ami chez lui et nous rentrons chez nous jouer à  des jeux de société. Une fois à la maison, nous avons regardé en famille une comédie jusqu’à une heure tardive.

Jayson

glissade.png
 

Le talent de me faire sourire

Bonjour, je m’appelle Léa, je vais vous parler d’une personne chère à mes yeux. Cette personne est Nathan, mon cousin. Il a de belles qualités, ouvert d’esprit, souriant, sensible, aimable, timide, discret et j’en passe. Nathan est très grand, il dit qu’il va atteindre le plafond si ça continu. Il a aussi la peau très pâle, les cheveux bruns et les  yeux bleu-ciel. Il dit qu’il n’a pas de talent, mais pourtant, il a le talent de me faire sourire dans chaque moment passé avec lui.

Nous sommes en juillet (2019), aujourd’hui nous  allons au lac à Rawdon. Ma mère m’a dit qu’il y aurait des cousins à elle et à moi. Je suis excitée, car je vais voir mon cousin Nathan ! Après quelques heures de préparation, nous sommes enfin prêtes. Il y a une tonne de sacs. C’est parti! Nous sommes en chemin. Après quelques heures, deux cousins de ma mère nous rejoignent. Enfin, nous sommes arrivés !

La première chose qu’on fait est d’aller jouer dans l’eau. Je joue avec la plupart de mes cousins et, comme on dit, plus on est plus on est fous ! On a joué à toutes sortes de jeux comme par exemple la tague, cache-cache dans l’eau ou même discuter. J’apprécie beaucoup ce genre de moments. Après une longue baignade, nous avons décidé de rejoindre nos parents. On a rigolé, on a mangé, relaxé, et nous avons profité pour bronzer. Ma tante a proposé qu’on l’enterre dans le sable. Bien sûr nous approuvons cette idée avec grand plaisir. Le plus drôle est que nous avons tous les regards des gens sur nous ! C’est tellement drôle !

Pour finir, elle nous a quitté, mon cousin a proposé de jouer dans le sable. On a décidé de faire un tunnel qui commence au sable et qui finit dans l’eau. Après cette journée épuisante, mais à la fois amusante, nous  rentrons à contre cœur. Cette journée a fini chez mon cousin, la journée a fini en beauté.

Léa

Image de jim gade
 

À la patinoire

Bonjour, je vais vous raconter le temps où je suis allé patiner avec ma mère et ma sœur. Ma mère a des cheveux bruns, des yeux bruns pâles et elle est de taille moyenne.

C’est un samedi matin,  nous sommes, ma sœur, moi  et ma mère, en route vers une patinoire. Sur le chemin, ma mère nous raconte qu’elle était une championne en patinage. Bien sûr, moi et ma sœur ne la croyons pas.

Arrivés à destination, je commence tout de suite à patiner avec ma sœur, mais je ne vois pas ma mère. La voilà au loin qui a de la difficulté à patiner. Je m’éclate de rire avec ma sœur.

Tout à coup, je vois ma mère tomber sur la glace, nous nous dépêchons pour l'aider. Ma sœur est la première qui se met à rire de la “championne du patinage” mais, moi, l'enfant le plus mature ne riais pas. Je l’aide à se relever et lui donne une sorte de banc noir pour patiner.

Un de nous doit l’aider à patiner. Ma sœur est déjà disparue, donc il ne reste que moi. Je l’aide à patiner pour qu’elle reste debout et stable sur la glace. À ce jour, elle ne sait pas patiner parfaitement, mais arrive quand même à se maintenir stable et équilibrée sur la glace et avancer.

Marcus

Image de Kinsley Holl
 

Au Monopoly

C’est un samedi après-midi, vers deux ou trois heures, j'allais voir ma mère qui s’appelle Josée Drolet, elle est âgée de 50 ans, elle a des cheveux blond et brun. Je demande à ma mère si elle veut faire une partie de Monopoly; elle accepte et je prépare le jeu. Je règle les commandes et on prend nos personnages. Des ballons pour moi  et un chat pour elle. Nous brassons les dés pour savoir qui commence et c’est elle, car moi j’ai fait sept et elle dix.

Au début de la partie, ma mère fait un huit et achète la première maison qui coûte cent-vingt dollars. C’est à mon tour, je lance les dés et je fais un huit, je dis que je n’ai pas de chance et je lui donne six dollars. Elle relance les dés et fait un douze et atterrit sur une maison orange et elle décide de l’acheter, c’est une maison qui coûte deux-cent dollars. Je lance les dés et je fais cinq et j’atterris sur une maison mauve et je décide de ne pas l'acheter.

1h30 plus tard, il me reste 120 dollars et je tombe sur une des maisons de ma mère et je perds pour la troisième fois contre elle,  je prendrai ma revanche un jour ou dans une semaine.

Maxym

Image de Joshua Hoehne
 

Un beau voyage avec ma grand-mère

Bonjour, je m’appelle Mélina. Je vais vous parler d’un voyage que j’ai fait, il y a quelques années. Tout d'abord, je vais vous parler d’une des trois personnes avec qui j’ai fait ce voyage : ma grand-mère. Je la trouve calme, généreuse, gentille et très patiente. Elle a les cheveux blonds et les yeux bruns noisette. Elle a beaucoup de talents entre autre, elle coud merveilleusement bien et elle cuisine très bien. Ma grand-mère et moi nous nous ressemblons beaucoup autant sur le plan physique qu’au niveau du caractère.

Aujourd'hui,  le 5 août 2016, je pars avec ma grand-mère, mon grand-père et ma sœur au Nouveau-Brunswick pour rendre visite à mon parrain. Mes grands-parents nous réveillent, ma sœur et moi, à 4 heures du matin, car nous devons partir une heure plus tard. Nous nous préparons et nous quittons à 5 heures. Nous faisons 4 heures de route avant de prendre un traversier pour 1 heure et 30 minutes, pour ensuite reprendre la route pendant 5 heures. 

 

Nous arrivons enfin chez mon parrain. Après le souper, nous pensons à ce que nous allons faire le lendemain. J’espère que nous allons faire quelque chose d’amusant. Au petit matin, ma grand-mère m’annonce que nous allons au mini-putt aujourd’hui, je suis toute excitée. Lorsque je vois le mini-putt, je remarque que le thème est celui des pirates. Il y en a partout, il y a aussi des coffrets éparpillés et un gros bateau au milieu du terrain. Il y a plusieurs trous partout, c’est très amusant. Lorsque nous avons fini, nous retournons chez mon parrain pour souper. Après le souper, nous allons à la crèmerie pour le désert. 

 

Demain nous irons à Kings Landing, un village ancien à visiter. Kings Landing est un village où il y a une panoplie d’activités et de choses à faire. C’est un village créé pour les touristes, comme les villages de l’ancien temps. C’est génial ! 

 

Pour finir, aujourd’hui, le dernier jour d’amusement, nous allons nous baigner dans l’océan Atlantique. Lorsque nous arrivons, malheureusement il pleut, mais nous persévérons et après 30 minutes la pluie cesse. Alors, nous allons nous baigner dans l’eau salée. C'était très agréable et plaisant. J’ai adoré cette expérience et j’aimerai bien refaire ce voyage.  

 

Mélina                                           

Mélina image.png
 

Le renard

Direction Miami

Je m’appelle Nathaniel, je ne suis pas sociable, alors que ma mère, c’est une autre histoire. Elle est quelques millimètres plus grande que moi. Elle sait comment gérer certaines situations. J’aime ma mère,  elle a toujours été la première personne à être là pour moi quand j’en ai besoin.

En été 2018, chez moi, dans un silence qui était fort, ma mère m’annonce qu’on va aller à Miami. L’aventure commence quand l’avion a touché la terre.

Lors de l’arrivé à Miami, ma tante est venue nous chercher  à l’aéroport, puis nous a amène visiter la zone où elle habite à Miami Beach. Ma mère prend des photos sans arrêt !

Quand ma tante a fini le tour, elle nous amène où nous logerons, chez la famille de ma mère. On y retrouve ma grande tante, mon oncle, ma cousine et son fils. On reste dans la chambre d’invités. C’est bizarre, car la maison est un peu petite.

Pendant les prochains jours, nous visitons la ville et quelques amitiés de ma mère. La ville est très grande ! Nous visitons le centre-ville, Fort Myers et plus d’endroits situés près de Hialeah. (Un comté situé près du comté de Miami-Dade).

Notre séjour arrive à sa fin, nous nous préparons pour retourner à la maison, on fait nos valises puis nous restons le dernier jour chez ma tante. C’est elle qui nous amène à l’aéroport. Nous partons l’avant-midi pour arriver vers quatre heures de l’après-midi.

Nathaniel

Image de aurora.kreativ
 

Ma randonnée qui a mal tournée

Je m'appelle Nicolas et Stéphanie est le nom de ma mère. Ma mère est très gentille,  bien moins courageuse que moi, mais elle l'est quand même et elle aime bien aider les gens. Ma mère a les cheveux châtains, elle est un peu plus petite que moi et elle a les yeux verts. Ma mère est très douée pour reconnaitre les sortes d'oiseaux avec leurs chants, elle est bonne pour faire de bons repas santés, que j'adore, et elle connait toutes les sortes d'arbres du monde. Ma mère et moi sommes tous les deux très attentionnés envers la nature et on adore aller faire de longues randonnées en forêt.

Durant le printemps 2019, à 14 heures,  plus précisément, ma famille et moi sommes partis faire une des plus longues randonnées qu'on a jamais faite. Nous sommes  chez moi en train de se préparer pour l'énorme randonnée qui s'en vient et nous  mettons dans nos sac-à-dos tous les accessoires nécessaires pour la marche en forêt : une bouteille d'eau, une barre tendre, une veste si on a froid, un chapeau, une lampe de poche et,  ma sœur et moi apportons notre téléphone portable et un roman pour nous occuper pendant le trajet de 130 km, de chez nous jusqu'à la forêt.

Après le trajet d’une heure et trente minutes, nous arrivons enfin à destination. Tout le monde descend, mais moi, je m'étais endormi, donc mon père a eu la magnifique idée de me renverser de l'eau sur mon visage pour me réveiller, et bien sûr, ça m’a bien réveillé ! Après avoir bien essuyé mon visage, nous prenons tous notre sac et nous partons pour de bon. Ma mère prend tout de suite sa caméra pour prendre de très belles photos et moi je lui pose quelques questions concernant la façon de prendre d’aussi magnifiques photos, car c’est un autre talent qu’elle a. Elle m’apprend  à utiliser sa caméra, mais mes prises ne sont pas aussi magnifiques que celles de ma mère.

Quelques instants plus tard, ma mère et moi restons derrière ma sœur et mon père pour prendre des photos, mais tout à coup, on ne voit plus ma sœur et mon père nulle part. Au début, ma mère et moi pensions que mon père nous faisait une de ses  blagues, mais 10 min de marche plus tard, nous réalisons qu'on les a vraiment perdus et que nous nous retrouvons seuls dans l'immense forêt mixte. Quelques minutes plus tard, nous trouvons des traces de pas qui sont assez fraîches.  Nous décidons, ma mère et moi, de suivre ces traces de pas. Après encore 10 min de marche, la nuit commence déjà à tomber. Je décide donc de crier '' PAAPAAAAAA '' mais nous n’obtenons aucune réponse en retour. On rebrousse chemin pour essayer de retrouver le stationnement mais il ne fait pas assez clair pour marcher dans ce petit chemin très étroit et qui, pour moi, faisait terriblement peur. Mais une chance que nous avons prévu le coup, on avait tous apporté une lampe de poche. Je prends ma lampe  et c'est reparti.

On reprend le chemin que nous avions pris quand nous nous sommes perdus, mais cette fois-ci, on le prend dans le sens inverse. Durant encore 15 bonnes minutes de marche,  nous voyons deux personnes au loin avec, chacune dans sa main, une lampe de poche. Nous commençons à crier de toutes nos forces et, par chance, c'était mon père et ma sœur en train d'attendre à coté de notre voiture. Nous nous mettons à courir vers eux, et enfin, nous les avons retrouvés et on est enfin au stationnement. Ma mère et mon père discutent de ce qui vient d'arriver,  pendant que ma sœur et moi nous déposons nos choses dans la voiture. Durant le trajet du retour, je me couche sur le banc du milieu et ma sœur sur le banc arrière.

Nicolas

Image de David Bruyndonckx
 

Début de voyage prometteur

Je m’appelle Olivier et la musique ce n’est pas mon fort, tout le contraire de ma cousine Léa qui, elle, l’a dans le sang. Elle est grande, ses cheveux sont foncés, sa peau est légèrement bronzée. Léa joue magnifiquement du violoncelle, de plus, elle est très bonne en écriture. Nous sommes très proches, car c’est ma cousine et je la respecte beaucoup.

Durant l’été 2018, nous sommes à l’aéroport en attendant notre avion pour partir en vacances. Nos parents et nos frères respectifs attendent avec nous. Nous nous sommes levés très tôt et nos familles s’impatientent dans l’aéroport en attendant de monter dans l’avion.

C’est seulement la deuxième fois que je prends l’avion. Léa, quant à elle, est une habituée. Nous sommes très excités à l’idée de faire un voyage tous les huit ensemble.

Arrivés à Punta Cana, nous prenons le bus pour l’hôtel. Rendus là-bas, nous déchargeons les bagages tout en suppliant les parents de nous emmener à la plage.

Les parents ont succombé et nous sommes maintenant en route vers la plage. Malgré toutes les algues, nous jouons tous ensemble. Quelle journée magnifique !

Une fois tout le monde épuisé, nous revenons à nos chambres afin de nous changer pour le souper. Cette journée aura été très amusante. Tout cela ne représente que les premières heures de cette semaine magique en République Dominicaine.

Olivier

violoncelle 1
 

Départ vers le Guatemala

 

Je m'appelle Saralise. Je suis excitée pour mon premier voyage et je pars avec ma mère. Elle est heureuse de retrouver sa famille, car on part au Guatemala, notre pays d’origine. Ma mère est grande, elle a les yeux bruns, les cheveux noirs et courts. Elle a le don de réconforter n’importe qui dans une situation très stressante en quelques secondes. 

 

Cette grande aventure commence en juillet de l'été 2018. Ma mère a déjà l'idée de partir au Guatemala avec mes deux frères et moi. Après un long moment de réflexion, nous sommes donc allés acheter les billets d'avion. Chaque semaine qui passe, les valises se remplissent davantage, ma mère et moi allons acheter des vêtements, des maillots de bain, des serviettes de piscine et autres. Quelques semaines après avoir fait nos bagages, le temps est venu de partir à l'aéroport. Ma mère et moi sommes très stressées et excitées au même temps.

 

Une fois à l'aéroport, mon père et mes grands-parents décident de nous accompagner. Tout de suite après avoir mangé, nous sommes allés montrer nos passeport et faire emballer nos bagages dans du film plastique, la dame qui emballe a accepté de prendre une photo avec nous même si elle était un peu mal à l’aise. Ensuite nous avons fait la file pendant au moins une heure; c'était très long et mon frère et moi commençons à nous impatienter puis on a fini par entrer. C'est la première fois que je prends l’avion ! J’étais tellement excitée, mais aussi très intriguée de comment cela allait se passer.  

 

Installées sur nos sièges respectifs, ma mère et moi sommes assises l’une à côté de l’autre. Jusqu'à maintenant, tout se passe bien; ce que j'adore, par-dessus tout, ce sont les petits plats de nourriture, c'était original mais très amusant. Il y avait des boissons comme du café, du jus, de l’eau et des boissons gazeuses. Tout à coup, l'avion nous secoue; ma mère a très peur et moi aussi, donc comme je l’avais dit, ma mère m'a réconfortée et quelques secondes plus tard nous étions soulagées. Le reste du voyage s'est très bien passé et nous sommes arrivés au Guatemala très heureux.

 

Saralise

Image de Arturo Rivera
 

Mon père et moi

Bonjour, je m'appelle William, je suis une personne qui n'est pas persévérante, mais mon père Abel, lui, il persévère et ne se décourage pas. Je vais vous parler de lui et d'un voyage que j'ai fait avec lui.

Mon père a les cheveux noirs, il est un peu petit et il a la peau pâle. Abel est mécanicien et électricien. Nous avons des goûts en commun et je lui ressemble beaucoup.

Un vendredi matin,  mon père me dit que nous partons à Trois-Rivières avec ses amis et que nous resterons dans un hôtel. Nous préparons donc nos bagages et nous mangeons. Quelques minutes passent et on rentre dans la voiture puis on se dirige vers Trois-Rivières.

Après un bout de temps, nous arrivons à Trois-Rivières puis à l'hôtel. Nous décidons de manger, car nous avons un petit creux, et là, mon père et moi, nous avons eu une idée. Nous avons décidé de prendre une marche pour visiter après avoir mangé et c'était vraiment amusant, car on a vu plein de rivières magnifiques et plein d’oiseaux.

Nous sommes partis à l'église pour prier et nous sommes aussi allés nous promener près de la rivière et c'était vraiment magnifique. J’ai passé un beau moment avec mon père et ses amis.

Je pense que je ne vais jamais oublier ces moments et ces souvenirs.

 

William

Image de kazuend
 

Concours de coups francs

Un beau samedi matin, mon ami Marty est venu chez moi pour aller jouer au parc et faire un pique-nique. J’ai demandé à mes parents si je peux y aller;  ils  m’y autorisent  et décident de venir avec moi.

Nous arrivons au parc, sa famille nous attend, elle est déjà là assise à une table. Mes parents les ont rejoint, Marty et moi nous sommes allés jouer au soccer. Il me  propos, alors, de faire un concours de pénalités, ensuite un concours de coups francs, ce que j’ai accepté.

On a commencé par les pénalités, c’était très serré,  jusqu’à ce qu’il gagne, au même temps, nos parents, nous appellent pour manger. Nous nous sommes précipités pour aller jouer, dès qu’on a fini, nous sommes partis en courant, car nous allons bientôt partir.

À ce moment-là, nous faisons des coups francs, et encore une fois,  c’était très serré, mais cette  fois-ci, j’ai gagné  et quand on a fini chacun est parti chez lui.                                                                                                       

 

Youssef

Image de Gayatri Malhotra
 

Grand-maman et la broderie

Bonjour! Je m’appelle Zahra, je suis une personne assez impatiente, tout le contraire de ma grand-mère. Une dame minutieuse et très patiente.

Ma grand-maman n’est pas très grande, je dirais même qu’elle a la même taille que moi. Elle a de magnifiques cheveux bruns et brillants. Ma grand-mère est une brodeuse. En Algérie, elle a une boutique de broderie. Je dirais que son plus grand talent est d’orner, de parer et d’enjoliver les tissus. C’est une personne aimante et attentionnée. Je suis chanceuse de l’avoir comme grand-maman.

Durant l’été 2018, ma grand-mère et moi, nous nous sommes installées dans le seul endroit où on peut être tranquille; le sous-sol de ma maison, seulement elle et moi. Pendant que j’installe la table sur laquelle nous allons travailler, elle sort le matériel nécessaire. Avec finesse et minutie, elle prend une aiguille, un fil et me montre comment mettre le fil dans l’aiguille. Par la suite, c’est à mon tour de les manipuler. Je dois avouer que je ne m’en sors pas trop mal. Sur la table, se trouve un napperon et un gigantesque pot de boutons. Ma grand-mère prend un bouton, et avec habileté, elle le coud sur le napperon. Elle me tend un nouveau bouton, le napperon et l’aiguille que nous avons préparés un peu plus tôt. J’essaie tant bien que mal de faire comme elle m’a montré auparavant. Nous continuons comme cela et je m’améliore à chaque nouveau bouton cousu! Une fois le contour du napperon rempli de boutons, ma grand-maman et moi allons montrer le résultat à ma famille. J’ai adoré ce moment de bricolage avec ma grand-mère! J’espère qu’il y en aura d'autres.

Zahra Lahdiri       

Set de broderie