Avril  2021 

     La Vie de l'autre  numéro 8

Rencontres 

image cover novembre .png

La Classe de Mme Laurence

Laurence Phillipson.heic

Mme Laurence Pillippson

Classe 603 (3).jpg

Mme Laurence de l'école St-Paul, nous présente sa classe.

Mais auparavant, voici un portrait de cette enseignante.

OÙ ÊTES-VOUS NÉE?

 

Je suis née à Montréal. Quelques années plus tard, ma famille est déménagée à Laval et c’est dans cette ville que j’ai grandi.

 

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PLUS BEAU SOUVENIR D’ENFANCE QUAND VOUS ÉTIEZ À L’ÉCOLE PRIMAIRE?

 

Je me souviens particulièrement de ma 4e année du primaire. Nous n’étions que quinze élèves dans notre groupe et notre enseignante était plutôt unique, très attachante et vive d’esprit. Je me rappelle que nous étions tous tissés serrés. Une des élèves de notre groupe s’avérait en fait être la fille de notre enseignante. Pour célébrer la fin de l’année scolaire, et compte tenu du fait que nous étions un si petit groupe, nous avons tous été invités à sa maison pour une fête. Elle possédait une piscine creusée et un grand terrain de jeu. C’était un moment vraiment spécial ! La vie est parfois étonnante, puisqu’à ma première année d’enseignement, j’ai moi-même eu un groupe réduit de quinze élèves. J’ai alors décidé de répéter cette expérience qui m’avait marquée et j’ai invité mes élèves à mon domicile pour une fête-piscine de fin d’année !

 

VOTRE ACTIVITÉ OU LOISIR PRÉFÉRÉ?

 

Les jeux vidéo font partie de ma vie depuis mon enfance. Je me rappelle très bien mon premier ordinateur, la première fois que j’ai surfé sur l’internet et surtout mon tout premier jeu : Hocus Pocus. J’avais le contrôle d’un petit magicien qui devait évoluer à travers différents niveaux en faisant bien attention de ne pas succomber aux monstres et autres pièges dangereux. Mon intérêt a continué de croître au fil des années et encore aujourd’hui, je prends plaisir à jouer plusieurs heures sur ma console.

 

POURQUOI ÊTES-VOUS DEVENUE PROFESSEUR?

 

L'école, c'est toujours un endroit où je me suis bien sentie, peu importe mon âge. Il y a toujours quelque chose de nouveau à apprendre, à découvrir, à expérimenter. J'y ai rencontré mes meilleurs amis, c'est là que j'ai pu développer une bonne partie de mon identité et j'en garde d'excellents souvenirs. Pour un ami, c'était plutôt le contraire, pour une multitude de raisons. Même s'il n'est plus à l'école depuis des années, les conséquences se font encore sentir. S'il avait croisé les bons enseignants sur son chemin, sa vie aurait pu être complètement différente. Il y a 1001 bonnes raisons de devenir enseignant. L'une d'entre elles, c'est de permettre à chaque enfant, à chaque jeune, de développer son plein potentiel afin qu'il puisse éventuellement croquer dans la vie à pleines dents ! C’est pour cette raison que je suis devenue enseignante.

 

QU’EST-CE QUI FAIT QUE VOTRE CLASSE EST SPÉCIALE CETTE ANNÉE? 

 

Cette année, je suis impressionnée par l’intérêt particulier que mes élèves ont développé pour l’écriture. Chaque lundi, je leur lance en devoir un défi d’écriture. Ils sont très variés : inventer des charades, décrire la peur ressentie lors d’un événement terrifiant, créer une recette dégoûtante pour Halloween, écrire une lettre adressée au coronavirus, un lipogramme, un poème, etc. Chaque semaine, mes élèves m’impressionnent par leur originalité, leur créativité, leur souci du détail ou simplement lorsque l’on dénote clairement à travers leurs écrits le plaisir qu’ils ont eu à jouer avec les mots et avec la langue française. Le mardi après-midi, moment où nous partageons ces textes tous ensemble, est vraiment spécial.

Adam

Adam

Une histoire intéressante et rigolo

Adem

Adem

De la Pizza !

Alex

Alex

Voyage à Percé

Deen

Deen

La piscine

Imane

Imane

Le jour qui m'a fait le plus peur

Imrane

Imrane

Waf !

Keven

Keven

La Ronde

Maia

Maia

La piscine froide

Malak

Malak

Un déjeuner extérieur en famille

Michelle

Michelle

Le cinéma

Nadia

Nadia

Le mont St-Sauveur

Nour

Nour

Ma mère Wacila

Ram

Ram

Mes vacances chez Beirut

Sara

Sara

Ma soeur Liya

Sérine

Sérine

Une journée de ma vie

Taiym

Taiym

L'aventure à Punta Cana

Thierry

Thierry

Un drame

Sophia

Sophia

Perdu en camping

 

Une histoire intéressante et rigolo

Bonjour , je m’appelle Adam , et je vais vous présenter mon oncle , Dimitri , un homme grand en taille qui a un cœur pur. Il m’aide et m’accompagne toujours dans les temps difficiles. Je vais vous raconter un évènement qui s’est passé le 17 août de l’année passée. Mon oncle a des cheveux bruns, les yeux marrons et une taille de 2 mètres de longueur. Mes parents disent qu’il me ressemble beaucoup. Même si je suis d’un naturel peureux , j’aime quand même savoir que quelqu’un accompagne mes faiblesses.

Ce jour-là, nous sommes décidés de prendre une promenade pour partir à l’aventure , une chose que mon oncle aime beaucoup faire. Il voulait même que mes cousins, cousines viennent avec nous .


Après une longue promenade , mon oncle réalise que nous sommes épuisés  et que nous avons faim. Il nous propose alors de manger des mets exquis et savoureux ; il nous offre d’abord un souvlaki , un met d’origine grecque , qui consiste de plusieurs graines de piment , et un morceau de bœuf. Mon oncle nous mène à un restaurant nommé «Tripolis». Nous entrons chez Tripolis pour demander s’il y a encore du souvlaki. Heureusement , la serveuse nous répond affirmativement. En plus , ils vendent des « tiropitas  , un dessert grec bien connu.

Bien sûr , on dévore nos plats , sans laisser une seule graine de piment.

Finalement , on termine de manger et on demande l’addition. Un fait intéressant c’est que la facture monte à 41.99$ . Mon oncle paie le tout et on retourne à la maison.

 

Adam Hamam

 

De la Pizza ! 

Bonjour, je m’appelle Adem.  J’ai 12 ans, mais lors de cette histoire, j’avais 3 ans. Une de mes personnes les plus chère, c’est Amir, mon frère.

Un bon après-midi de printemps, ma mère eut la merveilleuse idée de ramener mon frère et moi faire un petit tour en voiture, histoire d'aller acheter de la nourriture au magasin.

Plus de 30 minutes sont passées et on était déjà prêts.

Quand nous sommes rendus, mon instinct me disait qu’il y avait de la nourriture quelque part au magasin, ma mère a pris un chariot et, elle me dépose en premier, suivi de mon frère.

On avait beau chercher de la nourriture, mais sans succès, aucune trace de nos mets favoris. Soudain, on passe au... RAYON NOURRITURE ! Enfin, nous trouvons des PIZZAS (bien sûr, un de mes plats favoris).

Tout à coup, mon frère eut l’idée soudaine de crier “PIZZA”. Vu que mon frère est un bon exemple pour moi, on partagea la même idée. Même si je croyais qu'il était fou, je le copie. Les gens qui passaient nous regardaient si bizarrement.

 

Aden Boudellal

Margherita Pizza
 

Voyage à Percé

Bonjour, je m’appelle Alex et je vais présenter mon ami qui se prénomme Oliver. Il fait environ un mètre cinquante et sa couleur de peau est moyennement pâle. Il est très bon aux jeux vidéo et au basketball. On est tout le temps ensemble parce que dans tout ce que je viens de décrire sur lui, c’est exactement comment je suis. De plus, on est des amis d’enfance et même des meilleurs amis.

 

Maintenant, je vais vous partager une des journées qui m’a le plus marqué dans ma vie. Ce moment s’est passé au mois de juillet de l’été 2017 au Rocher Percé, à Percé en Gaspésie. Je suis parti là-bas avec ma famille et celle d’Oliver. Avant notre arrivée à Percé, on a dû faire douze heures de route. Arrivés à destination, nous avons dormi à un hôtel. Après une bonne nuit de sommeil, nous déjeunons.

 

Après que tout cela est fait, nous sortons de l'auberge et tout le groupe marche en direction de la côte près de la mer. Oliver et moi nous éloignons de nos parents et admirons le magnifique paysage. Nous regardons l’immense rocher où beaucoup d’oiseaux volent tout autour. Je baisse ma tête et vois un volatile écrabouillé. Je suis dégoûté. Mon ami me regarde confus, mais dès qu'il voit ce que je regardais, il crie. Puisqu’on n’avait pas remarqué qu’il était presque midi, l’eau montait quand même rapidement à cause de la marée haute. Nos familles étaient à plus de trois-cents mètres de nous, donc on a dû se débrouiller. Oliver et moi courons vers nos voitures. Après environ une heure, nous arrivons au point de rassemblement qui est l’endroit où nous avons stationné nos véhicules et nous roulons vers l'hôtel en étant complètement fatigués et choqués de la situation.

 

Alex Fares

Alex Fares (activité).jpeg
 

La piscine

Bonjour ! Je m’appelle Deen. Je suis un bon nageur, mais mon cousin n’est pas vraiment aussi bon que moi. Il a des cheveux noirs et il est un peu petit que moi, mais il peut apprendre tous les sports très vite. Par exemple, je lui ai appris à nager super bien en 2 jours. Il est toujours gentil avec moi. Il m’aide quand j’ai besoin. Si j’ai une chicane avec quelqu’un, il va toujours prendre mon partie. Pour cela, j’aime être avec lui.

 

En juillet de l’été 2020, ma grande cousine et mon cousin sont venus nous visiter pour quelques jours. Mon cousin me demande si ma piscine est remplie d’eau ? Non, mais le lendemain, elle était prête. On se change puis on saute dans la piscine.

 

La première chose qu’on a faite était un défi qu’on s’est lancé: qui peut rester sous l’eau le plus longtemps ? La première fois, on a essayé de rester sous l’eau. J’avais gagné contre mon cousin. J’étais resté sous l’eau 15 secondes et mon cousin environ 13 secondes.

 

Il ne pouvait pas vraiment me battre lors du premier défi. On a donc changé le défi ; maintenant le défi était : qui peut nager le plus vite ? Encore comme la première fois, il a perdu. Mon cousin était un peu fatigué, on a pris une pause pour manger.

 

Ma grande cousine et ma grande sœur avaient fait de la lasagne. C’était tellement bon que je ne pouvais pas arrêter de manger.

 

Après le diner, on a pensé aller dans la piscine en se lançant encore un nouveau défi : qui peut flotter sur l’eau le plus longtemps ? Cette fois, j’ai perdu. Il s'amuse tellement de m’avoir battu que ça me donne le plus beau des sourires.

 

Deen Ahmad

Image de Raphaël Biscaldi
 

Le jour qui m'a fait le plus peur

Je m’appelle Imane et dans ce texte, je vais parler d’une sortie que j’ai faite avec ma soeur. Elle a des cheveux bruns comme moi, des yeux bruns moi, elle est grande et moi petite. Elle est gentille, mais parfois un peu méchante. Elle n’a peur de rien sauf des araignées.

 

Le 30 octobre 2015, je suis partie à la Ronde ; la Ronde est un parc avec plein de manèges comme la grande roue et la maison hantée qu’on gardait pour la fin. Avant de faire la maison hantée, j’ai fait plein de manèges comme les autos tamponneuses et plein d’autres.

 

Quand on a fini les manèges, on est parties dans la file d’attente pour la maison hantée. On y est restées pendant 10 minutes sans rien faire. On n’a même pas utilisé nos téléphones.

 

Quand c’est devenu notre tour, il y avait quelqu’un qui nous a expliqué comment on devait faire. Quand on est rentrées, il y avait plein de clowns et les clowns étaient cachés ; il y en avait même un qui nous suivait partout et ça faisait peur.

 

Quand on a fini la maison hantée, on est sorties du parc. Depuis ce  jour, j’ai peur des clowns.

 

Imane Benmoussa

Rodeo Clown
 

Waf !

Bonjour, je m’appelle Imrane et j’ai un meilleur ami qui est aussi mon ami d’enfance. Il s’appelle Amine. Il a les cheveux marrons et ils sont frisés. Il est aussi très calme, mais quand nous sommes ensemble, nous devenons de vrais malades mentaux ! Il est pourtant très respectueux. Il a le talent de faire rire tout le monde au moindre geste qu’il fait.  Je sais qu’il ne me laisserait jamais tomber peu importe la situation.

 

Avec lui, j’ai vécu quelque chose que je n’oublierai jamais. Tout a commencé l’été dernier. Un jour calme et paisible d’un magnifique mois de juillet, nous étions dans la rue où habite Amine et mon cousin, là aoù habitaient des vieilles personnes très désagréables. Ils n’aimaient pas les enfants. Heureusement, j’étais avec Amine et mon cousin qui me montrait comment réagir avec ces vieux. À 14h30, tous les gens âgés de la rue rentrèrent chez eux manger leur dîner, sauf une dame âgée qui promenait son chien. Donc, mon ami, mon cousin et moi voulions profiter du temps qu’il nous restait en organisant une course de vélo.

 

Mon cousin — À vos marques, prêts et PARTEZ !

Nous étions en course, Amine était en tête et mon cousin pédalait comme un malade pour me dépasser. Il s’était retrouvé dernier. Quand soudain, la dame âgée dont je vous ai parlé, vous vous en souvenez ? Non ? Celle qui était restée promener son chien. Ça vous revient ? Voilà, vous vous en souvenez. Donc comme je le disais, la dame promenait son chien, mais pas n’importe lequel : un Berger-Allemand ! J’adore cette race, elle est trop mignonne … Un peu dangereuse aussi. Donc je freine et Amine fait de même. Je l'avais contemplé pendant quinze secondes avant de faire la chose la plus stupide existante.

    

J’ai dit “WAF” pour voir comment il réagirait. Quand j’y pense c’est un acte véritablement stupide, mais bon... Ce qui est fait est fait ! Dès que ce son est sorti de ma bouche, le chien s’énerva. Amine et moi qui, à ce moment-là, étions encore sur nos vélos pédalâmes comme jamais. Car oui, comme vous l’avez surement deviné, la dame avait lâché la laisse. Nous avons pédalé pendant les 45 secondes les plus longues de ma jeune vie, avant qu'Amine ait la merveilleuse idée de monter sur une petite camionnette pour que le chien ne puisse pas nous suivre en attendant que la madame vienne le chercher.

 

Quand nous avons enfin pu descendre, nous avons couru jusqu’à la maison de mon cousin où ma tante nous attendait avec des glaces. Croyez-moi, c’est la dernière fois que j'énerve un chien même le plus petit des Chihuahua !

 

Imrane Tballi

Image de ALETTA D. NAGY
 

La Ronde

Bonjour, je m’appelle Keven et je vais vous parler de moi et mon père quand on est allés à la Ronde. Il est amusant et drôle. Moi, je suis sportif et compétitif. Mon père et moi on est toujours souriants. Mon talent principal est que je peux bouger pendant longtemps sans me fatiguer et le talent de mon père c’est qu’il est un très bon coiffeur. J’aime être avec mon père car il me pousse toujours à faire le meilleur de moi.

 

Maintenant, je vais vous parler d’une journée marquante pour moi. Il y a quelques étés, ma famille a eu la merveilleuse idée d’allée à la Ronde. Trente minutes plus tard, j’étais dans ma voiture avec ma famille. Je regardais à travers la fenêtre le paysage magnifique car je m’ennuyais, je n’avais rien à faire. Le siège était tellement brûlant que je croyais que j’allais fondre. Je voyais mon père au volant  et on dirait que ses mains brûlaient.

 

Quand on est arrivés, on a directement commencé à jouer. On est allés au bateau pirate, ça bougeait dans tous les sens. Puis, quand j’ai voulu faire un autre manège, j’ai remarqué que j’étais trop petit pour faire les manèges les plus cool. Je regardais ma famille en train de s’amuser devant le manège.  Ma famille avait tellement de plaisir que ça m’a fait sourire. Quelques heures plus tard, on est allé manger au Subway. C’était excellent car ça faisait longtemps que je n’avais pas mangé cela. Mon père a remarqué que je ne faisais presque rien, alors, il m'a amené à un endroit où j’avais le droit d’aller. Grâce à cet endroit, je pouvais voir toute la Ronde. C’était magnifique. Puis, on est repartis chez nous et tout le monde avec le sourire.

 

Keven Maalouf  

Victor manèges.jpg
 

La piscine froide

Bonjour je m'appelle Maia. Je ne suis pas courageuse mais Vlad mon frère lui est très courageux. Pourtant Vlad est vraiment petit, il a la peau caramel et il sourit souvent quand on vient vers lui. Il est vraiment bon en danse même s'il a 5 ans avec des problèmes car il ne sait pas encore parler. Je n'ai jamais vu une personne utiliser ses mains aussi bien que lui pour qu'on le comprenne. Et surtout, il m'aide à résoudre des problèmes et il me protège toujours quand il y a des personnes qui sont méchantes avec moi. Il ne me laisserait jamais être triste.

Le souvenir que je vais vous raconter s’est passé le 24 décembre 2020. On était dehors devant notre maison quand mon frère a sauté dans la neige mais Vlad et moi croyions que la neige allait être dure mais la poudre blanche était comme de l’eau.

C’était un beau matin, il ne faisait ni chaud ni froid. Vlad est venu me réveiller pour aller manger notre déjeuner. Je suis descendue vers la cuisine encore fatiguée. J'avais tellement faim ! Quand je me suis rendue à la table ma mère nous a dit qu’on allait dehors pour jouer dans la neige. Je commençai à manger très vite. Mais je devais encore rester à l’intérieur pour me reposer un peu parce que j’avais mal au ventre. On a enfin fini de manger, mais on a décidé de rester en pyjama. On est allés à la porte pour mettre notre habit d’hiver, on était tellement excités ! Mais Vlad avait des problèmes à s'habiller alors je devais l’aider. Vlad a fini avant moi mais bien sûr parce que j'avais pris mon temps pour l'aider. On a fini de s’habiller, mais on avait tellement chaud. Alors j’ai vite ouvert la porte. On est sortis dehors. Dehors,  on était vraiment surpris, car il y avait TELLEMENT mais TELLEMENT de neige que les pieds de Vlad s’enfonçaient et on a réalisé que notre père allait avoir beaucoup de travail à faire pour enlever la neige. Tout à coup ma mère est aussi sortie avec son téléphone à la main. Elle voulait prendre des vidéos et des photos de nous deux. Vlad avait envie de sauter dans la neige pour voir ce que ça ferait. Tout à coup quand il est entré dans la neige, ce n'était pas de la poudre comme on croyait mais c’était plutôt comme de l’eau de notre piscine.

 

Maia Nadine Nistor

Image de Courtney Chestnut
 

Un déjeuner extérieur en famille

Bonjour, je m’appelle Malak. Je suis réservée mais, ma mère, elle, n’a pas peur de dire ce lui passe par la tête. C’est une femme de quelques centimètres de plus que moi. Elle est voilée et modeste. Puisqu'elle est couverte, elle est pâle avec un visage rond. Une de ses qualités ; elle peut me remonter le moral. J’aime beaucoup sa compagnie. Nous sommes presque amies. Même si elle est ma mère, elle est comme une amie.

Maintenant, je présente cette journée mémorable. Vers la fin de décembre 2020, en une fin de semaine, ma famille et moi sommes allés déjeuner. Ma famille était là, c’est-à-dire ma mère et mon père. On voulait aller chercher à manger au Tim Horton’s et j’adorais cette idée d’aller dans une restauration rapide.  

Au début de cette journée, donc, mes parents et moi allons chercher notre déjeuner. Nous prenons la voiture et commençons notre route. Quand nous avons pris notre nourriture, nous reprenons la route pour notre destination principale, le parc.  Pendant le chemin, je profitais de la vue à partir de la fenêtre arrière. Les arbres passaient vite devant mes yeux. Arrivés au parc, j’ouvre la portière et l’air froid frôle mon visage. Je respire l’air frais avec bonheur. Nous marchons jusqu’à un lac gelé. J’ai voulu marcher dessus, mais, mes parents trouvaient ça dangereux. Alors, on continue notre promenade. Après presque une heure, mes joues étaient toutes roses. Il commençait à faire froid donc, ma mère a décidé qu’on devait rentrer. Nous sommes rentrés et nous avons passé le reste de la fin de semaine à relaxer.

 

Malak Zagzatine

Malak Zagzatine (activité).jpeg
 

Le cinéma

Bonjour je m’appelle Michelle et je vais vous raconter un évènement que j’ai vécu avec ma cousine Naïla. Elle est amusante, amicale et drôle. Elle est souriante et aimable. Sa peau est très pale. Ses yeux sont verts. Comme moi, c’est une personne qui aime beaucoup la peinture et les dessins. Naïla est une bonne nageuse. On est très proches, car c’est ma seule cousine au Canada.

Le 20 août 2020, mon père, mon frère, ma sœur et moi étions devant le cinéma pour attendre les invités, car c’est la fête de ma sœur. Quand ma cousine arrive, nous partons chercher les billets pour notre film. Dès que le reste des invités arrivent, on va chercher le pop-corn, les bonbons et notre boisson. Naïla et moi prenons les mêmes bonbons.

Tout le monde attend pour son film, car les plus grand regardent Docteur et les plus jeunes regardent Bob l’éponge. Naïla et moi regardons le film pour les jeunes, car on veut rester avec ma sœur. On rit, on parle et on s’amuse. Après le film, Naïla prend son téléphone et elle commence à nous filmer, car on danse sur une sorte de scène juste devant le grand écran et on court partout.

 

Michelle Moukarzel-Youssef

cinéma
 

Le Mont-St-Sauveur

Je m’appelle Nadia et je vais parler de mes aventures avec ma sœur, Malak. Je suis très sociale tandis qu’elle n’aime pas être avec plein de personnes, mais si on apprend à la connaitre, elle est vraiment cool. Ma sœur est grande et a les cheveux bruns, presque noirs. Par contre, je suis petite, mais mes cheveux sont bruns aussi. On a le même humour et nous avons les mêmes centres d’intérêt, donc j’aime être avec elle.

À chaque semaine de relâche, ma famille et moi allons glisser au Mont St-Sauveur. Cette année n’est pas une exception. Deux ou trois jours avant, ma mère me dit que ma famille et mes amis allons aux glissades sur tubes.

En voiture, ma sœur et moi sommes assises sur la banquette arrière de la voiture familiale. On jouait au Uno, mais bien sûr, Malak gagnait toujours. J’avais vraiment hâte de faire la course contre elle sur les glissades expertes.

Arrivés aux glissades, ma sœur et moi courons vers le télésiège. Tout en haut, nous décidons d’accrocher nos tubes ensemble pour que ce soit encore plus agréable. Après une heure, nous sommes très fatiguées alors nous rentrons dans la cabine pour parler et manger devant le foyer.

Nous avons passés plus de trois heures aux glissades et maintenant, c’est le temps pour le cinéma, comme ma mère nous l’avait promis ! Après avoir regardé le film, on a joué aux jeux qu’il y avait à l'entrée du cinéma.

Il est rendu tard, mais avant de rentrer chez nous, on se dirige vers le buffet des continents. À l'entrée du buffet, il y avait une Tour Eiffel, mais en petit bien sûr, la fameuse Tour de Pise, la Tour CN, le Big Ben et bien d’autre attractions touristiques !

 

Nadia Raqi

Image de Arie Wubben
 

Ma mère Wacila

Bonjour, je m’appelle Nour et je vais vous parler d’une personne qui est importante pour moi, ma mère. Elle s’appelle Wacila. Elle est intelligente et aidante et moi je suis intelligente et compétitive dans certaines choses. Ma mère fait à peu près ma taille mais un peu plus grande que moi, elle a les cheveux blonds et brun et les yeux verts. Elle est bonne en mathématiques et, comme moi,  elle aime beaucoup les animaux. J’ai choisi de parler de ma mère car elle me pousse tout le temps à persévérer et à ne pas abandonner. Parfois même, elle est très sérieuse avec certaines choses.

 

Alors maintenant, je vais vous parler d'un voyage que je n’oublierai jamais. En juillet de 2018, ma famille et moi avons passé une semaine en République Dominicaine. Après être sortis de l’aéroport, nous sommes montés dans un autobus qui nous a amenés à notre hôtel. Nous sommes allés au comptoir de réception où mes parents ont réservé une chambre dans l’hôtel. Une fois arrivés à l'hôtel, on s’est installés pour que le lendemain, on puisse commencer notre première journée complète. On avait planifié d'aller aux glissades d’eau.

 

La première chose qu’on a faite le lendemain, le lundi, c’est de se préparer pour aller aux glissades d’eau. On s’est préparés et on a marché. Quand on est arrivés, il y avait beaucoup de gens. Ensuite ma sœur et moi sommes allées essayer les glissades pendant que ma mère prenait des photos même si on était loin d’elle. Après deux heures de glissades, on est retournés à l'hôtel. Ma mère a proposé d'aller à un restaurant vers 18h. Je ne me rappelle pas trop où on est allés mais je me rappelle qu’on a mangé des sushis. Mes parents essayaient de me parler mais il y avait tellement de bruit dans la salle que je ne les entendais pas très bien. Finalement, on a payé et on a remarché vers l'hôtel puisqu'il était rendu 19h30. J’étais très contente cette journée et j'étais excitée de refaire tout ce que j’avais fait ce jour-là.

 

Nour Nizam

avion
 

Mes vacances chez Beirut

Bonjour, je m'appelle Ram et j’ai une sœur. Son nom est Lamar, elle est sportive. Ma petite sœur fait beaucoup d'activités quand nous sommes chez nous, après l'école. Elle me regarde quand je lui parle. Le talent de Lamar est surtout l'art plastique. Ma sœur dessine tout le temps et ça lui fait plaisir. Elle m'écoute attentivement quand je suis fâché.

 

En juin de 2016, nous sommes chez nous. Je regardais YouTube sur mon téléphone. Lamar ouvre la porte en sortant tous les bagages. Elle me dit: « Prend tes choses, on va au Liban ! ». Je commence à me préparer : vêtements, papier toilette, appareils électroniques. Parfait ! Il ne faut pas oublier la crème solaire !

 

Tout le monde rentre dans la voiture et commence à se diriger vers l'aéroport. Il y avait un peu d'embouteillage, mais ça s’est tout de même bien passé. Finalement, la famille est arrivée à l'aéroport. Mes parents s’assoient et attendent pendant que nous, les enfants, marchons un peu partout. L'avion est arrivée après quelques heures d'attente. Tout le monde se dirige tranquillement vers notre transport et s’assoit dans son siège. L'avion se place vers la piste de décollage et s’envole dans le ciel bleu de la planète. Une demi-heure après le décollage, aucun bruit dans l'avion. Parfait pour passer le temps en dormant. Le prochain jour, je pourrai voir la ville de Beirut. L'avion touche la piste et se dirige lentement vers l'aéroport de la ville.

 

Nous descendons de l'avion et mes grands-parents sont là pour nous amener à leur      maison. Je sors sur le balcon et je respire l'air bien humide de l'atmosphère. C'est relaxant !

Nous sommes retournés à Canada après quelque mois. J'ai passé de bonnes vacances à Beirut au Liban !

 

Ram Matar

Image de Pascal Meier
 

Ma soeur Liya

Je m’appelle Sara et j’ai 12 ans. J’ai quelques talents comme le dessin, mais aujourd’hui je vais vous parler de ma sœur. Son nom est Liya et elle a 9 ans. Cette jeune fille a les cheveux et les yeux bruns. Liya est mince et a la peau foncée. Ma petite sœur est bonne en gymnastique. Elle aime beaucoup la danse et son amour pour Tik Tok est carrément une obsession. Liya est une excellente observatrice. J’apprécie ma sœur, car elle m’aide à trouver tout !

Voici une histoire qui parle d’elle et de son talent exceptionnel. C’était pendant le mois de février 2021. On était à la maison. Mon père travaillait sur son ordinateur, ma sœur parlait au téléphone avec ma cousine et ma mère cuisinait la souper. Je lisais un livre sur ma tablette quand cette dernière nous appela tous pour venir manger. On a mangé des spaghettis pendant que mon père nous expliquait comment allait son travail. Après cela, nous sommes retournés faire ce qu’on faisait au début.

Quelques minutes plus tard, ma mère a eu la merveilleuse idée d’aller au parc du Tremblay. Liya et moi, nous nous sommes habillées et nous sommes sorties avec notre mère. En arrivant, on s’est aperçues qu’il y avait déjà une famille aà la pente, alors ma sœur a dit qu'on pourrait glisser près du stationnement, à côté des piscines. En plus d’être douée en observation, elle est débrouillarde !

On a eu beaucoup de plaisir, mais c’était le temps de retourner à la maison. Au milieu du chemin Liya s’est arrêtée et a crié : « Maman ! Regarde ! Regarde ! T’avais échappé ton téléphone !» L’appareil électronique était tombé de la poche de ma mère quand on est arrivées au parc.  Ma petite sœur l’avait vu sous TOUTE cette neige. Sans elle, ma mère n’aurait jamais pu retrouver son appareil plein de beaux souvenirs magiques. J’espère que cette anecdote vous a plu ! 

 

Sara Beidemariam

téléphone App
 

Une journée de ma vie

Bonjour, je m`appelle Sérine. Je veux vous présenter une personne très importante pour moi. C’est mon frère Ali; il a quatorze ans. Il aime beaucoup le hockey, son rêve est de devenir joueur de hockey professionnel. Moi Sérine je suis sensible comparé à Ali qui, lui, ne l’est pas beaucoup. On a un an de différence d’âge. Je veux vous décrire Ali; pour commencer il a des cheveux bouclés, des yeux bruns, il est très grand et pour finir il est très drôle. Mon frère n’a pas peur de rien, il est fort en plusieurs matières académiques au secondaire mais au primaire il avait quelques difficultés en math et en français.  Pour finir sa description, disons qu’il aime les jeux vidéo. J’aime être avec lui car il est très drôle, il fait rire les autres et il me protège toujours.

 

Je veux vous présenter une journée de ma vie à la patinoire. Il y a quelques années (en 2019, je crois), en fin de semaine des congés de Noël. Un matin, tout tranquille chez moi, je devais me préparer à partir à mon chalet au Mont-Tremblant avec ma famille. J'ai déjeuné avant de partir. Après m’être préparée, je suis allée dans la voiture. En route vers Mont-Tremblant. Quand je suis arrivée au sommet de la montagne, j’ai regardé devant chez moi;  il y avait des gens qui patinaient et glissaient. Alors moi aussi je voulais comme eux. J’ai appelé mon frère pour aller patiner et glisser. Je suis allée dans mon garage pour prendre une luge et mes patins.

 

Après avoir glissé, on est allés patiner. Mon frère a joué au hockey et moi j’ai fait de la danse sur la glace en même temps que je patinais. Finalement je suis rentrée à mon chalet.  Ali et moi on a fait du chocolat chaud et on a regardé un film et on a mangé du pop-corn et des bonbon.

Sérine Badran

Patinage sur glace en plein air
 

L'aventure à Punta Cana

Bonjour je m’appelle Taiym. J’ai onze ans et demi et je vais vous présenter une personne très importante pour moi ; ma sœur Tia Koucha ; elle a huit ans et demi. Ses caractéristiques sont intelligente, vraiment sportive et brave. Ses défauts sont qu’elle est parfois énervante.

 

Maintenant je vais commencer à raconter une fantastique aventure que l’on a vécue ensemble. Il était 5h30 et mon alarme a sonné. C'était tellement fort que je me suis réveillé tellement vite. C'était la première fois que je me réveillais si rapidement.

Je devais me dépêcher car mon avion décollait à 8h30. Première chose, je devais prendre mon bain. Alors je rentre dans la douche ; après quinze minute j’avais fini. Prochaine chose à faire est que je devais m’habiller et ensuite je devais descendre en bas pour déjeuner. Ma sœur était déjà en bas dans la cuisine, elle mangeait des délicieuses crêpes au sirop qui coulait comme les gouttes de pluie. Alors j’ai décidé de manger avec ma sœur. J’amène mon assiette et j’y mets les crêpes et je rajoute le sirop. Après quinze minutes, je me prépare pour mettre les valises dans la voiture. On a vérifié si on n’avait rien oublier. Alors on a démarré la voiture. On avait besoin de 1h30 pour se rendre à l’aéroport. À 7h30 on est arrivés, il restait une heure avant le décollage.

Taiym Koucha

Image de John McArthur
 

Le voyage en famille

Je m’appelle Thierry, j'aime la musique et les animations japonaises. Ma famille et moi, on a décidé de faire un long mais magnifique voyage avec mon oncle David, ma tante Marlaine, ma sœur divine et ma mère Nathalie.

 

Il y a environ un an et demi, j’étais avec ma famille, on a pris le bus pour aller à Portland Maine. À la fin du trajet, on a pris une sorte de taxi ou Uber en direction de la maison de ma tante. Quelques semaines plus tard, on est allés dans un parc aquatique, j’ai adoré.  Puis, on a eu la merveilleuse idée d’aller à New York en voiture.

Le trajet était bien, on a parlé tout le long. Arrivés à Manhattan dans New York, on a visité la ville et aussi la statue de la liberté ; le soir, on est allés dans un hôtel au New Jersey et on y a passé la nuit.

 

Le matin venu, on a mangé des glaces et on a repris la route.

 

Environ 1 mois plus tard, avant de repartir chez nous, on est allés à Dubaï pour voir des dauphins et faire des tobaggans aquatiques, après tout ça on est finalement repartis chez nous ; ouf quel voyage !

 

Thierry Antony Richard Poaty Castane

La ville de New York
 

Perdu au camping

Bonjour! Je m’appelle Sophia j’ai 12 ans, 13 ans le 30 avril. J’ai 3 frères, 2 sœurs et mes parents, mais aujourd’hui je vais vous parler de mon petit frère qui s’appelle Jasour et qui a 2 ans et demi. Il a les cheveux bruns et bouclés. Moi aussi j’ai des cheveux bruns mais mes cheveux ne sont pas bouclés, ils sont lisses. Nos yeux sont bruns et nous deux nous aimons la musique.

 

En mai 2020, quand on se réveille, on met de la musique et on se prépare car mes parents nous on dit qu’on part en camping! Mes frères, mes sœurs et moi nous étions super contents, mais nous ne savions pas pour combien de temps alors je suis allée leur demander et ils ont dit­: euhhhhh 4 à 5 jours, et vos cousins et cousines seront là me dit ma mère occupée par mon petit frère.

J’étais contente. Je suis allée dans ma chambre car ma sœur était là car on partage la même chambre. Quand je lui ai dit que Nida allait venir aussi, elle était super excitée. Moi aussi, car je croyais que c’était juste ma famille, mais, ce n’est pas grave; c’est plus amusant avec davantage de gens.

 

Cinq jours ont passé et mes vêtements sont dans mes sacs et prêts à partir. Ma sœur et moi on savait déjà que nos parents étaient en train de courir partout dans la maison pour tout trouver. On met tous les sacs dans la voiture est on part. 1 heure et demi plus tard, on n’est pas encore arrivés alors je demande à mon père et il me dit que dans 30 minutes on  y serait alors je continue de parler avec ma sœur. 

 

Quand on est arrivés, ma mère nous demande de sortir les sacs, pour qu’on soit installés plus vite et pour qu’on puise voir ma cousine et mon cousin. On est ensuite allés manger car on a beaucoup travaillé. Pendant qu’on mangeait mon oncle et mon père parlaient et faisaient la nourriture. Quand mes cousins, frères, sœur et moi avons fini de manger, on est allés jouer à soccer car nos parents n’avaient pas fini de manger. Quand ils ont fini de manger, ma mère nous a dit d’aller nous préparer pour aller au parc. Alors on est allés se préparer pendant que ma mère préparait mes petits frères et ma petite sœur. Quand tout le monde était prêt, mon père et mon oncle sont partis en voiture et nous, on y est allés en marchant. Pendant qu’on marchait, ma mère et ma tante parlaient avec mes cousins, cousines, frères, sœurs et moi. On riait et on parlait. Un fois qu’on est arrivés, on est allés jouer dans les modules. 30 minutes plus tard, on est allés s’asseoir sur le sable car on était trop fatigués. Puis ma mère me demande de voir si mon petit était encore dans les modules car tout le monde était là sauf lui. Quand je suis allée voir, il n’était pas là alors je suis allée demander à ma sœur si elle savait où il était mais elle ne le savait pas non plus. J’ai alors demandé à ma sœur de  m’aider à le chercher; elle a dit oui et on est allées  à sa recherche. Je suis allée chercher tout le monde pour qu’ils viennent nous aider dans nos recherches. Ensuite, je suis allée le dire à mon père et à mon oncle car ils étaient dans les voitures. Quand je les ai vus, j’ai été très surprise car j’ai tout de suite aperçu dans les bras de mon père : mon petit frère qui était en train de rire!

 

Sophia Dawoodi

camping