Décembre 2020 

     La Vie de l'autre  numéro 6

Rencontres 

image cover novembre .png

Parle-moi de ton plus beau noël

Chaque mois, nous organisons des rencontres avec plusieurs personnes qui ne se connaissent pas. Voici un compte-rendu amusant de cette belle rencontre.

 

background-3009939_1920.jpg
2.15.png

Mme Wahiba Iltache

Marc-André.jpg

Marc-André

Patrick

2 personnes ZOOM 4.png
groupe .png
M. Sambino.png

M. Sabino

Classe de Mme Wahiba

photo conclusion 1.png

Franky

Nathalie.png
Patrick.jpg

Nathalie

Étaient présents :

*La classe de Madame Wahiba Iltache, professeur en secondaire 1 à l’école l’Odyssée-des-Jeunes. Co-éducatrice, Mylène et stagiaire, Mme Émily. Les élèves sont :  Youni, Bianka, Louka, Anthony, Rita, Jamal, Louis, Mickael, Ariel

 

*Nathalie du Centre Scama qui nous présente des gens un peu plus âgés qui partagent quelques moments avec nous. Nous rencontrerons Marc-André, M. Sabino, Patrick, Madame Agathe, Yves, Nathalie

 

*Franky Tardif : Animateur et rédacteur en chef des Productions le p’tit monde qui ont organisé cette rencontre.

 

Amusez-vous avec nous et rêvez d’un moment où tout ce beau monde pourra, non plus se voir en ZOOM comme ici, mais autour d’un bon gros gâteau au chocolat.

Franky : Quel est le plus beau cadeau que vous avez eu à Noël?

 

Marc-André : Le plus beau cadeau, c’est de l’argent avec lequel j’ai acheté des CD de musique. Quand j’avais ma mère, elle me gâtait.

 

Franky : Quelle sorte de musique y avait-il là-dessus ?

Marc-André : Patti Labelle, Sweet People, Andrea Bocelli

Wahiba Iltache : Wow !

Franky : Wow! C’est beau….

Marc-André : Ça, c’est la musique de chez nous, ça.

Franky : Pas toute; Andrea Bocelli, il est Italien, c’est quelqu’un qui est aveugle et qui chante de l’opéra.

Marc-André : Oui, oui, c’est vrai; il chante de l’opéra, c’est en plein ça.

Franky : Je pourrais chanter comme lui, si vous voulez…. Mais non, on le fera une autre fois.

Marc-André : ah, ah, ah.

Franky : (en chantant comme s’il était un chateur d’opéra) La, la, la…… non, on le fera une autre fois !

Marc-André : ah, ah, ah.

Franky : Merci Marc-André.  Heille, c’était beau, ça.

Franky: Youni, maintenant, de la classe de Madame Wahiba.  Youni, tu vas poser une question à Patrick d’accord. Attention Patrick, ça vient.

Marc-André : C’est ton tour maintenant. 

Franky : Vas-y Youni.

Youni : ……..

Franky : il faut que tu t’avances, Youni.  Je n’ai pas entendu, moi.

Youni : …….

Franky : Recommence encore. Mademoiselle Youni, de la classe de madame Wahiba va poser une question à Patrick, ok ? Donc, recommence, Youni, excuse-moi parce qu’il y avait du bruit, on n’entendait pas bien.

Vas-y, Youni.

Youni : …..à Noël

Franky : Madame Wahiba, pouvez-vous nous aider parce qu’on entend juste … à Noël.  On n’entend pas le début de la question.

Madame Wahiba : Youni a demandé : est-ce que vous chantez des chansons à Noël ?

Franky : Ah !!!! Patrick, est-ce que vous chantez des chansons à Noël ? C’est Youni qui a posé cette question. Merci Youni.

Patrick : On suit le radio, puis on suit les chansons à la radio.

Franky : ok, parfait. Est-ce que… Youni, est-ce que tu as une sous-question ? Une sous-question qui viendrait préciser ta pensée ?  

Youni : Est-ce que vous pouvez nous en chanter une, s’il vous plait ?

Franky : Oh, ça c’est bon.  Patrick, est-ce que tu peux chanter une chanson de Noël ? ou tu peux dire Non, là, t’as le droit. Mais t’as le droit de dire Oui aussi, si tu veux.

Patrick : Oh, bonyen, moi, chanter ? Oyoyoye

Franky: Euh….. oui. Essaye-toi, Patrick.

Madame Agathe: T’es capable! T’es capable, Patrick !

Tous: T’es capable, t’es capable, Patrick !

Franky : J’ai une idée ! J’ai une idée… on va chanter avec toi

notes-311995_640.png

Patrick : Petit papa Noël,

Tous: C’est beau

Patrick : Quand tu descendras du ciel,

             Avec des jouets par milliers…

Tous :    N’oublie pas ton petit soulier.

Franky : On l’applaudit parce que ça demande un effort, on l’applaudit, ok ?

Parfait! Merci Patrick.  Maintenant, j’inviterais Bianka à poser une question à Monsieur Yves… qui est derrière. Patrick, laisse un p’tit peu d’espace à Yves s’il te plait.

Franky : Alors, vas-y Bianka.

Bianka: C’est quoi votre plus beau souvenir de Noël ?

Patrick : C’est quoi ton plus beau souvenir de Noël, Yves ?

Monsieur Yves : le plus beau ?

Franky : oui, le plus beau. Pas le plus laid, là (hi hi hi) Le plus beau.

Patrick : Le plus beau de ta jeunesse que t’as eu.

Monsieur Yves : Oyoyoye.

Patrick : C’est peut-être une chanson de Noël?

Franky : Rappelez-vous, monsieur Yves, quand vous étiez jeune… Une beau souvenir, quelque chose dont vous vous souvenez. Je vous donne un exemple. Je vais en raconter un et je vous laisse ensuite nous parler de votre chanson d‘enfance préférée …. Quand j’étais très jeune, une journée, mon père avait attelé un traineau avec des chevaux, puis on s’était rendus dans le bois

Monsieur Yves : Ah oui?

Franky : … sur un traineau, sur la neige. C’était vraiment impressionnant! C’était des chevaux qui nous trainaient tous et on est une grande famille; 12 enfants, avec mon père et ma mère… Pauvres chevaux (hi hi hi) on s’est promenés pendant deux heures, il neigeait, c’était magnifique, j’avais 4 ans et je m’en souviens très bien. Euh, Yves, avez-vous une souvenir qui vous revient ?

Franky : Yves, est-ce que vous en avez un ? Vous pouvez dire non.

Yves : Non, j’en ai pas! Seulement des chansons… Regardez le bonhomme de neige

Franky : Allez on chante avec vous

Tous se mettent à chanter :

Regardez le bonhomme de neige
Qui se dresse à l'orée du grand bois
Il a l'air imposant d'un très grand roi
Qui soudain serait blanc de froid.
C'est l'hiver, ma chérie,
Je t'adore et je prie
Pour qu'un ciel toujours bleu nous sourit
Car l'amour bien souvent
N'est aussi qu'un jeu d'enfant
Qu'on voit fondre au soleil du printemps.

notes-311995_640.png

Franky : Oh merci à tous!  Agathe, est-ce que vous avez un beau souvenir de Noël ?

Madame Agathe : Oui! Oui!  Moi, j’ai été élevée à la campagne! Alors, le plus beau souvenir de Noël, c’était évidemment : aller à la messe de minuit. On allait là en voiture, avec les chevaux. On faisait cinq milles en voiture pour aller à la messe de minuit et… on assistait aux trois messes. Il y avait trois messes dans ce temps-là et après ça, c’était le réveillon. Mais on n’avait jamais nos cadeaux à Noël, nous autres, on fêtait ça au jour de l’an. On se réunissait en famille, avec la bénédiction paternelle, et tout ça. Alors, c’est des beaux souvenirs de mon enfance.

Franky : Et vous, madame Agathe, vous venez de quelle région ?

Madame Agathe : Je viens de Princeville, dans la région des Bois-Francs.

Franky : Ah! Merci Madame Agathe. Louka maintenant de la classe de Madame Wahiba, a une question! Louka

Louka : Vous Nathalie, est-ce que vous mettez des décorations à Noël?

Nathalie : Oui, oui. Je décore. On met des lumières à l’extérieur de la maison et à l’intérieur. J’ai même une photo de la décoration. Je peux vous la montrer.

Décorations de Nathalie.jpg
SAPIN DÉCORÉ.jpg

Franky : Oh, oui, oui, oui.

Nathalie : C’est mon coup de cœur chez moi. C’est ça ici; c’est un bonhomme de neige.

Nathalie : Ça, c’est ma décoration que je préfère. Ça fait au-dessus de dix ans que je mets ça sur mon buffet, à la maison.

Franky : Wow!

Nathalie : C’est une vieille décoration. Mais…. C’est ça. Mais j’en mets d’autres aussi. Mais celle-ci est un coup de cœur que j’ai dans toutes mes décos.

Franky : Merci! Je demanderais maintenant à Marc-André de poser une question à Anthony. Anthony, peux-tu t’approcher un p’tit peu de la caméra, monsieur Marc-André va te poser une question. Oui, penche-toi un p’tit peu pour qu’on voit ton visage, Anthony.

ZOOM 2.jpeg

Ok, voilà! Monsieur Marc-André, je vous présente Anthony.

Ils sont gentils, ils sont en classe ce matin et ils ont décidé de passer un peu de temps avec nous. Ok? Donc,….

Marc-André : Yeah !!!!! On est contents de cette rencontre.

Franky : c’est très gentil, ça. C’est apprécié !

Nathalie : On a maintenant monsieur Sabino qui se joint à nous avec le groupe du Centre Scama.

Franky : Monsieur Sabino, est-ce que vous nous entendez, monsieur Sabino ?

Monsieur Sabino : oui.

Franky : Alors, je vais vous demander de rester à l’écoute… dans quelques secondes, je vais vous présenter la classe de madame Wahiba. Ils sont en secondaire ?

Franky : Tu peux me le dire, Anthony. Vous êtes en quel secondaire ?

Anthony : Nous sommes en secondaire 1.

Franky : Merci, c’est une classe fantastique. Je les vois souvent. Et là, ils ont accepté de nous parler. Ils passent du temps avec nous. Ils pourraient faire des mathématiques, du français…. Et là, ils décident de nous parler un p’tit peu de Noël. Bon, Monsieur Sabino, dans quelques secondes, on va vous poser une question, ok ?

Monsieur Sabino : ok

Franky : J’aimerais ré-entendre Marc-André qui va poser une question à Anthony. Monsieur Marc-André, allez-y.

Marc-André : Oui.

Franky : Qu’est-ce que vous voudriez savoir du Noël d’Anthony?

Marc-André: As-tu un souvenir de ton Noël d’enfance que t’as aimé Anthony ?

Anthony : Un souvenir ?

Franky : oui.

Anthony : Ça se passe en réunion de famille, à Noël… avec mes cousins.

Marc-André : moi aussi.

Franky : et ça se passe où? Est-ce que t’es né au Québec ?

Anthony : Je suis né à Laval, dans Vimont, à la Cité de la santé

Franky : Donc, souvenir de Noël avec tes cousins, Anthony ?

Marc-André : comme chez nous.

Franky : comme chez vous, Marc-André ?

Marc-André : chez nous, c’est comme ça aussi, une grande réunion de famille.

Franky : Merci Anthony, merci beaucoup. Je vais demander à Marc-André de poser une question à Rita. Rita, tu peux t’avancer.

Marc-André : C’est quoi ton plus beau cadeau que t’as eu à Noël ?

Rita : Moi, je me souviens, j’ai eu une belle poupée. J’étais toute petite, 3 ans peut-être. Ma plus grande sœur m’a donnée cela en cadeau.

Franky : Une belle poupée ? Est-ce que tu l’as encore.

Rita : Ouais! Classée dans mes vieilles affaires.

Franky : C’est bon ça. Merci Rita. Elle s’en souvient encore de cette poupée qu’elle a reçue plus jeune. Patrick, je vais te demander de poser une question à Isaac.

Patrick : C’est quoi le jouet préféré que tu as reçu à Noël ?

Isaac : Un arbre qui vient du Japon, un petit cerisier.

Marc-André : Un bonsaï?

Isaac : Oui, on l’a gardé dans la maison puis on l’a transplanté dans la cour.

Franky : Vous l’avez encore?

Isaac : Oui, ça me rappelle la beauté de Noël.

Franky : N’oubliez pas de parler fort… normalement on se rencontrerait  en vrai… et ça va revenir mais au moins, avec ce zoom on peut apprendre à se connaître.  Merci Isaac. Maintenant Louis va poser une question à M. Sabino.

 

Franky se met à chanter la chanson : LOUIS LOUIS LOUIS LOU IIIII

                                                             LOUIS LOUIS LOUIS LOU AAA

Marc-André : c’est une belle chanson ça!

Franky en riant : merci, à Noël je ne peux pas m’empêcher de chanter.

Louis :  M. Sabino, est-ce que vous décorez votre maison à Noël?

M. Sabino :  Pour moi Noël c’est très spécial, mais je m’en vais pas vers la décoration; je suis plutôt religieux et la fête de Noël est pour moi une journée pour célébrer la fête de Jésus. La décoration est donc dans mon cœur; j’ai quand même un petit arbre que je redécore chaque année dans ma maison.

Et toi, Louis?

Louis : En fait on décore notre maison, à l’intérieur et à l’extérieur avec des lanternes de couleur.

Franky : Vous fêtez la veille de Noël?

Louis : On fête le réveillon en famille oui, puis le matin ma tante et mes cousins viennent chez nous pour fêter avec nous.

Franky : Nathalie a maintenant une question pour Mickael.

Nathalie : Mickael, est-ce que vous avez un plat traditionnel que vous servez à toutes les années?

Mickael : Ma mère est Québécoise et mon père est Portuguais alors on mange un repas traditionnel québécois et des desserts portuguais.

Franky : Quel est ton dessert préféré?

Mickael : Le flan brûlé!

Franky : Madame Agathe, qu’est-ce que vous mangez de spécial à Noël?

Madame Agathe : Pour nous Noël, c’est la dinde … mais j’ai le goût de vous parler d’un  souvenir…  il y  a 7 ans, mon fils Luc est décédé le 24 décembre, alors pour nous autres, lors de la journée de Noël, il y a toujours une messe en son honneur, on pense à lui très fort. Chaque année il y a un moment triste mais ensuite on commence à fêter avec les autres enfants mais on a toujours de belles pensées pour lui. Luc avait 54 ans; il avait une déficience intellectuelle, on le gardait chez nous; son anniversaire était le 22 décembre et il est décédé juste avant Noël.

Franky : On prend ce moment de réunion tous ensemble pour avoir une belle pensée pour lui.  Noël est un moment que l’on passe en famille, un moment de réjouissances et c’est donc aussi un moment qui nous rappelle les gens qui sont disparus autour de nous, un moment où on pense à eux.  

Madame Agathe : Oui et, comme disait M. Sabino tout à l’heure, on décore à Noël mais ça représente surtout pour moi et pour ma fille une fête religieuse où on se rassemble et où on pense les uns aux autres. C’est certain qu’aujourd’hui avec les enfants et les petits-enfants, c’est une fête très joyeuse, de cadeaux et de partage. Mes petits-enfants de 6 ans, 8 ans, 9 ans et 10 ans…, je les amène magasiner et ils choisissent leur jouet eux-mêmes, ça me permet de passer du temps avec eux. Je détermine un certain montant et ils sont très heureux de ça.

Franky : J’pense qu’il y a beaucoup de gens qui aimeraient vous avoir comme grand-maman.

Madame Agathe : Hi hi hi, merci!

Franky : Maintenant Ariel va aussi vous poser une question Mme Agathe.

Ariel : C’est quoi votre tradition favorite de Noël?

Madame Agathe : C’est la messe de minuit, la veille de Noël. Comme j’ai été élevée en campagne, on se retrouvait tout le village dans l’église, c’était formidable et magique pour nous.

Franky :  Noël a toujours été une fête bénie où on se réunissait tous.

M. Sabino :  Noël a toujours été spécial; on se réunissait tous en famille nous aussi, on chantait des Christmas Carol, des chants de Noël. Quand on écoute Silent Night (Nuit de paix en français) ça nous rend heureux; y’a des artistes comme Andrea Bocelli dont on a parlé tout à l’heure qui fait des concerts de Noël et c’est vraiment touchant et spécial.

notes-311995_640.png

Franky se met à chanter et tout le monde l’accompagne (un beau moment ensemble)

Ô Nuit de paix

Ô Sainte nuit

Dans le ciel, l’astre luit

Dans les champs tout repose en paix

Mais soudain dans l’air pur et frais

Le brillant chœur des anges

Aux bergers apparaît

Patrick : Pour moi, un beau souvenir est aussi la messe de 8h où on allait car la messe de minuit était trop tard.  On adorait car il y avait des chansons, de la musique; c’était magique.

 

Mme Wahiba : Moi je viens d’Algérie, j’ai passé 25 années là-bas avant de venir en France puis de venir ici au Québec. Alors chez moi, dans ma religion, on ne fêtait pas Noël mais on regardait ça à la tété et j’aimais beaucoup voir les décorations, les chants, la musique, les sapins et les films de Noël. J’adorais, quand j’étais petite fille, voir dans les films les gens se réunir autour d’un bon repas et échanger des bons mots autour des cadeaux. Chez nous, on ne faisait rien à Noël.

Franky : Est-ce qu’il y a une fête semblable, aussi grande, aussi importante que vous viviez quand vous étiez jeune?

Mme Wahiba : En fait oui, le Jour de l’an, c’est là qu’on se donnait des cadeaux et qu’on fêtait comme vous à Noël.

 

Mme Nathalie pose une question à Mme Émily qui fait un stage de 40 jours dans la classe de madame Wahiba; elle est une future enseignante.

 

Nathalie : D’où venez-vous et comment fêtez-vous Noël?

Mme Émily :  Je viens de Chine, je suis adoptée et mes parents adoptifs sont Québécois. Ma mère adore les fêtes; dès que la fête de l’halloween est terminée, elle sort les décorations de Noël. La maison est très lumineuse.

 

M. Sabino : Vous Madame Mylène, (une co-éducatrice de madame Wahiba),  si quelqu’un lors des fêtes de Noël pose une question en mentionnant le nom de M. Trump, comment réagissez-vous?

 

Mme Mylène : Oups, d’abord, je l’écouterais puis je l’inviterais à prendre une gorgée d’eau et, peut-être, pour Noël je lui demanderais de changer de sujet. On essaie à Noël de chasser tout  doucement les sujets polarisants, le sujets politiques; on évite les chicanes… on use de diplomatie pour essayer de garder la bonne humeur lors de nos grandes réunions de famille.

 

Franky : J’aimerais terminer cette belle rencontre  en remerciant tout le monde. C’est court comme discussion mais on a pu apprendre des choses les uns des autres. Mais tout juste avant de se dire au revoir et de se souhaiter un Joyeux Noël à tous, j’invite tout le monde à faire un vœu pour cette année spéciale :

 

Qu’est-ce qu’on souhaite aux autres et au monde en général?

 

Patrick :  Pour tout le monde en général, je nous souhaite de pouvoir nous réunir pour les fêtes. Qu’il y ait moins de Covid.

 

Bianka : Que la Covid cesse et qu’on puisse inviter des amis chez nous.

 

Franky : Tout le monde dans la classe de Madame Wahiba approuve… on aimerait tous que la situation s’améliore et on souhaite au monde entier la possibilité de se réunir à Noël.

 

Mme Agathe :  Je souhaite surtout le bonheur et la joie… et de ne pas se laisser abattre et, comme on dit parfois; demain ça va aller mieux! Je souhaite à tout le monde de passer un beau Noël et de mettre de la joie autour de soi. On est peut-être dans une zone grise mais il faut garder l’espoir de jours meilleurs. Joyeux Noël!

 

Louis : Je souhaite que l’on passe du bon temps avec notre famille!

M. Sabino : La chose la plus importante pour moi, à Noël et dans toutes les situations, c’est la paix intérieure. Dans toutes nos interactions, on a besoin de paix!

 

Franky : Essayons de se comprendre les uns les autres et de s’ouvrir à la vie des autres.

 

Youni (avec un beau sourire):  Je souhaite la santé, la paix et le calme.

 

Patrick :  Je souhaite à tous la santé et du bonheur

 

Nathalie : Tout ce qui nous arrive nous rappelle qu’il est important de profiter de chaque moment avec nos familles, nos enfants, nos proches.

 

Franky : Toute l’équipe des Productions le p’tit monde remercie Mme Wahiba, Mylène, Émily, leurs élèves Youni, Bianka, Louka, Anthony, Rita, Jamal, Louis, Mickael et Ariel. Je tiens aussi à remercier Nathalie du Centre Scama ainsi que Mme Agathe, M. Sabino, Patrick, Yves et Marc-André.

 

Tous, vous avez donné du temps aux autres et je vous en remercie. C’est touchant de voir que l’on peut partager des moments avec des inconnus et leur faire du bien.

 

Malgré le confinement, on peut trouver de grandes richesses intérieures et on peut trouver des moyens de partager de bons moment ensemble. Je vous dis à bientôt, Joyeux Noël!!!  À la prochaine!!!