top of page

Janvier 2024

     La Vie de l'autre  numéro 18

Classe de Mme Mélissa Cloutier

École Coeur-Soleil

Le premier texte collectif écrit par la classe

Ce texte est une fiction basée sur un événement vrai qui leur est arrivé. Ce texte écrit leur a permis d’être sélectionné pour faire partie de ce grand projet. 

 

Cette étape nous permet de motiver la classe à vouloir créer activement des histoires avec nous.

L'alarme au moment du choix du président

 

Par cette belle journée de septembre, les élèves voulant devenir président de classe se présentaient à tour de rôle pour convaincre le groupe qu'ils devraient voter pour eux. 

 

Tout se déroulait dans le respect et certains élèves nous ont bien fait rire.

 

Soudainement, une alarme que nous n'avions jamais entendue retentit. C'était l'alarme d'incendie... avec le nouveau système... une alarme assez agressante, merci! Certains semblaient apeurés, d'autres étaient excités. Puis, nous avons réalisé qu'une élève de la classe était partie à la salle de bain à ce moment. 

 

Il y a eu un peu de confusion à la sortie que nous devions prendre...

 

Le groupe d'en face n'a pas suivi l'enseignante, les élèves attendaient devant la porte, jusqu'à ce que l'éducatrice leur dise de suivre!

 

Les enfants de maternelles paniquaient et quelques-uns pleuraient ou hurlaient... Bref, c'était le désordre total.

 

Enfin à l'extérieur, nous avons compté les élèves et celle qui était à la salle de bain est arrivée un peu plus tard avec l'éducatrice qui a fait la dernière tournée de l'école.

 

Les enfants se sont calmés et nous avons pu retourner dans nos locaux. 

Nous avons poursuivi les élections.

 

Notre idée inventée ici pour l'accroche serait que l'alarme sonnerait juste après les votes et que l'élève aux toilettes retourne à la classe et ajoute plusieurs votes pour son ami.

 

Lorsque la classe revient, au moment du décompte, le gagnant est un élève qui ne s'est pas présenté, car la coquine s'est trompé de nom de famille... Alors, elle s'est fait démasquer.


Les textes des élèves

À noter que tous ces textes ont d’abord été racontés à l’oral avant d’être transposés à l’écrit. L’écriture passe donc ici d’abord par le récit.

 

Les textes sont ici présentés selon l’ordre des élèves de la classe :

Anthony Al Helou 

Fatima Baghazi 

Maély Brousseau

Maélie Comtois

Morgan Condello

Thomas Dubuc

Emery Edmond

Raphaëlle Fortier

Mila Hakiema

William Harris

Noor Hreez

Angelina Kozhaya

Jayden Laberge-Lann

Ellen Lim • Youssef Martini

Rali Mountassir

Mattheo Naama

Ramy Nablia

Payam Nazari

Béatrice Pelletier

Azadah Qabel

Léonie Quintal

Ethan St-Amour

Endy Toussaint Plonquet

Yoska Wolday

Le scénario de leur court-métrage 

Les élections

Classe de Mme Mélissa – École Cœur-Soleil

 

Procédé spécial : Filmé à la manière d’une téléréalité où les élèves commentent l’action en mode entrevue dans un espace en dehors de la classe.

À chaque fois qu’il y a un encadré comme celui-ci, c’est une entrevue.

 

Scène 1 – Flashforward (prolepse). On voit Mme Mélissa avec plein de bulletins de vote en train de faire le décompte. Elle finit par lire le dernier et dire : «Mesdames et messieurs, votre prochain président ou présidente est..» On coupe à la prochaine scène avant d’entendre le vainqueur.

 

Scène 2 – Les élèves sont assis à leur place en train d’écouter quelqu’un parler à l’avant.

Populaire : Salut! Moi c’est _______ et je me présente pour être présidente de classe. Pourquoi? (un silence) Parce que ça me tente, tout simplement! Je crois tout le monde devrait faire ce qu’il veut dans la vie, suivre ses rêves… ou un truc du genre!

 

Populaire : Alors voilà, votez pour moi!

 

La classe applaudie. Le populaire va s’asseoir à sa place et le sportif va à l’avant. Et se présente : «Moi c’est _______ mais vous pouvez m’appeler (surnom ridicule, suivi de son numéro de foot)».

Sportif : Moi mon programme électoral, c’est simple : plus d’éducation physique. Cours de français, remplace ça par éduc. Cours de math, remplace ça par éduc. Univers social, science, art plastique : éduc, éduc, éduc. Et le cours d’éduc? On fait un cours de cuisine à la place, parce que j’aime les biscuits.

Obligé : Vous voyez, c’est à cause des gens comme lui que je suis obligé de me présenter aux élections, il faut ben que les élèves aient au moins un candidat avec du gros bon sens.

L’obligé _______ est devant la classe et propose des mesures intéressantes, mais pas très vendeuses (comme par exemple que les repas à la cafétéria aient 20% moins de sel). La classe l’écoute à moitié en bâillant. 

Élève #1 ______ : Il est bien gentil [le nom de l’obligé], mais ses arguments sont ennuyants. Autant voter pour quelqu’un qui a le sens du spectacle comme [le nom du Pour Rire].

 

L’élève se présentant pour rire ________ est devant la classe. Il porte un accoutrement extravagant. Il a préparé une présentation PowerPoint où il fait des promesses absurdes.

Écran divisé avec les deux Maélie l’une à côté de l’autre.

Maélie 1 _________ : Pour qui on devrait voter? Et bien pour Maélie!

Maélie 2 _________ : Pour qui on devrait voter? Et bien pour Maélie!

Élève #2 : C’est tellement mélangeant d’avoir deux Maélie dans la classe… L’une devrait changer de nom… Ça serait tellement plus simple

 

Maélie 2 finit sa présentation et se fait applaudir par la classe.

 

Mme Mélissa annonce que c’était la dernière candidate à se présenter aux élections. Ils ont une semaine pour discuter de leurs idées auprès de leurs camarade ; le vote se tiendra vendredi à 14h tapant.

 

Scène 3

Maélie 2 : Toute ma stratégie est basée sur le fait que les gens m’aiment. Si les gens m’aiment en tant que personnes, ils vont vouloir plus voter pour moi!

 

On voit Maélie dans le fond de la classe en train de distribuer de l’argent de classe à ses camarades _________, _________ et ________.

 

Sportif : Elle ne m’achètera jamais avec de l’argent de classe, ça va en prendre plus que ça pour que je sois « corromtu»! CorromPu? C’est pas corrontu qu’on dit?

Un des trois camarades : Je ne dis pas que je vais voter pour elle, mais les autres candidats ne me permettent pas d’acheter une collation spéciale ou un congé de récré demain…

 

Scène 4

Élève #2 et Élève #3 _______ et ______: On est pas sûrs de comprendre le programme de [le nom de la populaire]. C’est très vague, disons.

 

Élève #2 et élève #3 sont avec le populaire. Ils lui demandent d’expliquer son programme. Il ne répond que par des trucs très vagues comme «les gens votent pour la paix en votant pour lui.» Au loin, l’obligé lance un regard à la caméra.

 

Obligé : Ça me fait de la peine, il y a des gens qui vont voter pour du vide. Heureusement que moi j’ai de vraies personnes qui écoutent mes vraies idées. Et ils sont stylés en plus, ils ont des petites lunettes soleil!

Un groupe de 4 élèves __________, __________, __________ et __________ sont assis devant l’obligé et l’écoutent parler. Ils portent tous des lunettes de soleil et ne sont pas très agités.

 

Un des élèves : C’est vraiment génial les lunettes de soleil, on peut avoir les yeux fermés, piquer un petit somme et la personne en face de toi s’en rendra jamais compte! Rire.

 

Scène 5

Maélie 1 : Peut-être que l’autre Maélie peut acheter des votes, mais moi j’ai un meilleur plan. Je ne sais pas encore exactement comment, mais disons qu’il va y avoir beeeaaauuucoup de monde qui va voter pour moi…

Maélie 1 est à son bureau et prépare plein de petits papiers avec où elle coche son propre nom.

 

Scène 6

L’élève pour rire : Je peux avouer un truc? Juste entre nous? Je n’ai aucune intention de devenir le président! Je veux juste voir combien de gens sont assez bêtes pour voter pour moi.

 

L’élève pour rire attire l’attention d’un élève ________. Il lui dit que s’il vote pour lui, il va abolir les pluriels irréguliers. Il va pouvoir écrire «des chevals», «des oeils» et il n’aura pas de fautes. L’élève trouve cela très intéressant…

 

Scène 7

C’est l’heure du débat. Les 6 candidats sont devant la classe. La question est la suivante : comment allez-vous faire pour rendre vos camarades de classes plus heureux, leur apporter plus de bonheur? Chacun répond en personnage. Maelie 2 répond en discréditant les autres personnes sur des bases absurdes (par exemple :  le sportif ne sait pas épeler le mot bonheur, il n’est sûrement pas capable d’assurer celui des autres…)

Sportif : Ok. Je sais qu’il y a un H dans le mot bonheur, je sais juste pas où il va dans le mot…

 

Chaque personne qui lui dit d’arrêter (dont deux membres du public, ________ et _______) se fait attaquer personnellement verbalement.

 

La scène finit dans une cohue calmée par Mme Mélissa. Fin du débat.

 

Scène 8

Élève #4 _______ : C’est tellement difficile de savoir pour qui voter dans la classe. Tout le monde a un petit quelque chose.

Élève #5 _______ : Un petit quelque chose de bizarre, ouin!

Élève #6 _______ : Moi j’ai tellement hâte de voter pour de vrai quand je vais être plus vieux, là au moins ce sont des gens compétents qui savent ce qui font!

Scène 9

La classe est agitée. On voit Maélie 2 distribuer des biscuits, Maélie 1 qui remplit des papiers en regardant partout, le sportif avec un ballon discutant avec 2-3 personnes, le populaire avec 5-6 personnes, l’obligé seul dans son coin et celui qui faisait pour rire est debout sur sa chaise avec un accoutrement ridicule.

 

Élève #7 ________ : On est à 15 minutes du vote. C’est la chance pour nos candidats d’aller grapiller encore quelques votes à gauche et à droite.

 

Maélie 2 : J’ai fait des biscuits pour m’excuser d’avoir agi de la sorte pendant le débat... En espérant que les gens comprennent le message que s’ils prennent un biscuit ils doivent voter pour moi!

Sportif (biscuit à la main) : Oh vous savez, ce n’était pas réaliste des cours d’éduc partout… Je vais voter pour Maélie moi…

Élève #8 : Bon, quand il faut y aller, il faut y aller…

 

Scène 10 – La classe est fébrile. Mme Mélissa amène la boîte de scrutin et distribue les bulletins de vote à chacun. Au fur et à mesure, on les voit mettre leur vote dans l’urne. On voit au passage Maélie 1 mettre une trentaine de bulletins de vote dans la boîte. Fondu au noir.

 

Scène 11 – On revient au moment juste avant la scène 1. On voit Mme Mélissa avec plein de bulletins de vote en train de faire le décompte. Elle finit par lire le dernier et dire : «Mesdames et messieurs, votre prochain président ou présidente est..»

 

On voit le visage des 6 candidats, fébriles.

 

Chaque candidat va réagir à l’annonce des résultats.

 

«Maélie 1!» dit Mme Mélissa.

 

«Maélie 1 a remporté haut la main avec 36 voix. Seul problème, nous sommes 25 dans la classe.»

 

Élève #9 : Heille, il me semble que quand tu triches, arrange-toi pour faire ça comme il faut! On n’a plus les politiciens qu’on avait…

 

«Étant donc disqualifiée, la deuxième place revient à… notre Sportif! Avec 10 votes!»

 

Le sportif a plein de biscuit devant lui, il dit à Mme Mélissa qu’il se retire ; Maélie 2 est beaucoup plus qualifiée que lui, même lui n’a pas voté pour lui-même.

La prof explique que bien que Maélie 2 ait terminé 3e avec 7 voix, à cause de son manque de respect flagrant lors du débat, elle ne peut pas malheureusement pas lui donner le poste de présidente…

 

«Et donc en quatrième place avec 5 voix… celui qui a participé pour rire!»

 

La classe applaudit, mais l’élève se dépêche à expliquer en rigolant que ce n’était qu’une plaisanterie, il n’en a rien à faire d’être président, il préfère donner sa place!

 

Mme Mélissa est un peu découragée, mais poursuit : «Donc, en cinquième place, avec… une seule voix… : L’obligé!»

 

L’obligé : Ben quoi, oui j’ai voté pour moi-même, je crois en mes idées.

 

Le populaire se plaint : «Mais madame, j’ai voté pour moi-même, c’est impossible que j’aie 0 vote!»

 

La prof lui explique qu’il y avait un bulletin de vote avec tous les candidats cochés sauf lui, peut-être était-ce son vote qui a dû être annulé, car il était mal rempli?

 

Populaire : Ce n’était pas clair. Quoi? PERSONNE n’a voté pour moi…

Élève #10 : Je comprends que personne n’ait voté pour lui, d’habitude tu votes pour quelque chose de concret, pas genre «le bonheur et une belle ambiance»…

 

L’obligé va devant la classe, la fierté dans le regard. «Chers élèves, je vous promets de représenter tous ceux qui ont voté pour moi…»

 

Silence gêné du groupe.

 

«…et les autres!» poursuit-il.

 

Tout le monde l’applaudit, très lentement au début, puis de plus en fort en retrouvant le sourire.

FIN

 

Lien qui mène au film : https://vimeo.com/manage/videos/894579661/62786cde1b

Scénario

bottom of page