Juin 2020 

     La Vie de l'autre  numéro 2

EDITORIAL 

Deuxième édition de La vie de l’autre

Nous sommes très heureux de vous présenter notre deuxième édition de la revue La vie de l’autre. Comme vous le savez maintenant, dans cette aventure nous tenons à donner la parole aux Lavallois qui n’ont pas toujours la tribune pour s’exprimer ou pour partager des instants de vie avec leurs concitoyens. Beaucoup de professeurs et leurs jeunes écoliers, malgré la situation de confinement, se sont ingéniés, encore ce mois-ci,  à donner de leur temps pour appeler d’autres gens de différents âges et de différentes cultures pour leur donner la parole. 

 

Merci, merci et encore merci pour votre temps et votre grande générosité. La solidarité de beaucoup et le désir de partager des idées et des souvenirs avec des inconnus sont très forts et peuvent s’exprimer ici sans limite. 

 

Et n’oublions pas que le projet La vie de l’autre  ne fait que commencer. Il pourra de plus en plus se métamorphoser et s’enrichir à votre image, vous qui venez le lire et vous qui venez y écrire et y partager un petit moment de vie. Proposez-nous des reportages et donnez-nous des contacts à faire et nous continuerons de créer des liens, effaçant peut-être un peu de solitude et éveillant un peu beaucoup de sollicitude.

 

Notre but en tant qu’équipe de rédaction? Que chacun de nous pense à s’intéresser à l’autre. Voilà le défi que nous tentons de relever en publiant cette revue. 

 

Le Centre Scama

Pour arriver à créer les liens entre les générations et entre les cultures, nous, des Productions le p’tit monde, créons des liens avec diverses organisations qui nous présentent des gens inconnus au départ.

 

Chaque mois, nous allons donc vous présenter un de ces organismes que nous aimons tant. Aujourd’hui, apprenez à connaître un peu plus le Centre Scama. Les équipes des Productions le p’tit monde ont partagé plusieurs activités avec les gens qui sont actifs au Centre Scama au cours des dernières années. Nous avons amenés chez eux de jeunes élèves de l’école St-Norbert et de l’école Les Quatre-Vents  pour partager des créations; une pièce de théâtre écrite par les jeunes, des chansons et des activités d’écriture où les jeunes ont fait des livres biographiques portant sur quelques personnes en visite au centre.  Voici quelques  photos témoins de nos visites au Centre Scama.

En apprenant aussi à connaître la direction et les animatrices du Centre Scama, nous en sommes venus à nous attacher à leur mission et à admirer leur travail. Aujourd’hui, ils sont nos vedettes et nous vous présentons le Centre et leurs acteurs. 

 Voici une partie de l’équipe du Centre Scama

Qu’est-ce que le Centre Scama?

Le Centre SCAMA œuvre depuis 40 ans pour le maintien à domicile des personnes aînées (50 ans et moins) en perte d’autonomie, à Laval. Leur territoire est régional (Laval) pour les activités du centre communautaire et les visites d'amitié, et local (Chomedey) pour la popote et les autres services. Ils représentent la plus importante popote roulante de Laval en nombre de repas servis. Une de leur particularité est d'être situés au coeur de Chomedey, le quartier le plus multiculturel et le plus défavorisé de Laval. Les minorités ethno-culturelles représentent plus du tiers de leur clientèle. Ils comptent d’ailleurs 631 membres actifs.

 

Voici des exemples d’activités que le Centre Scama organise?

 

Les services alimentaires tiennent une grande place dans leurs activités :

·         Popote roulante, cantine (ouverte du lundi au vendredi), dîners communautaires, repas congelés… une production de 41 633 repas servis (statistiques de 2018).

-Autres services de maintien à domicile :

-Transport accompagnement médical. 544 accompagnements réalisés.

-Téléphones de sécurité. 2186 appels réalisés par 5 bénévoles.

-Visites d'amitié vers les aînés des communautés culturelles. 31 bénéficiaires.

 

-Activités de loisirs et socialisation :

   -activités de maintien des acquis physiques et cognitifs. 

   -conférences et ateliers (médiation, budget, droits, bien-être) pour proche-aidants d'aînés.

 

 -Activités multiculturelles ponctuelles 

  -échanges avec une résidence arménienne, activités partagées avec les classes de francisation, participation à la semaine québécoise des rencontres interculturelles.

 

-Services bilingues français/anglais et possibilité d'être servi en arabe, arménien et espagnol.

À noter que pendant la pandémie de COVID-19 et la fermeture des services non essentiels, seuls sont maintenus les services suivants :

·Popote roulante

·Repas congelés

·Appels d’amitié quotidiens multilingues à destination de plus de 300 personnes aînées par une trentaine de bénévoles.

·Livraison d’épicerie pour les aînés de Chomedey et Ste Dorothée – service gratuit

·Dépannage alimentaire pour les aînés défavorisés (nous aidons 46 familles, soient 88 personnes)

Deux activités nous touchent particulièrement et nous terminons notre présentation du Centre Scama en cédant la parole à la Directrice Malorie Sarr qui nous les présente brièvement

 

Les appels d'amitiés:

Nous rejoignons chaque jour près de 300 aînés isolés. Une trentaine de bénévoles est chargée de les appeler pour vérifier s’ils sont en bonne santé, s’ils ont le moral. Ils le font en plusieurs langues car nous avons dans notre clientèle un grand nombre d’aînés des communautés culturelles. Ce lien qui se tisse est d’autant plus important en ces temps de pandémie.

 

 

La Charte Vivre et vieillir ensemble 

Le 24 septembre dernier, près de 80 citoyens de tous âges et de toutes origines ont collectivement réfléchi à la rédaction d’une charte citoyenne du « Vivre et vieillir ensemble à Chomedey ». C’est une action forte qui prend tout son sens en ces temps où la solidarité sera ce qui sauvera notre société. Il est possible de consulter et signer cette charte sur le site de SCAMA : www.centrescama.org.

 

 

Malorie Sarr-Guichaoua

Directrice Générale SCAMA

© 2020 par Les Productions le p'tit monde