Octobre 2020 

     La Vie de l'autre  numéro 4

LE CENTRE COMMUNAUTAIRE PETIT ESPOIR et sa directrice Bintou Toure

Historique

Créé officiellement en 2008 (mais déjà en opération depuis 2006), pour palier à un manque de services dans le quartier St-François qui était alors encore davantage qu’aujourd’hui un quartier très isolé du reste de la ville de Laval. Le but était d’éviter que le monde ait à se déplacer sur de bonnes distances (souvent 2 heures de trajet aller et retour)et recevoir des services de base.

 

Madame Toure est, avec d’autres personnes, à l’origine de la création du Centre Communautaire petit espoir.  Originaire du Mali et faisant parti des membres fondateurs du Centre, elle est, depuis le tout début, la très fière et dédiée coordonnatrice du Centre. Elle est arrivée au Québec quand elle était mineure; elle a fait ses études en sciences politiques à l'Université de Montréal et durant toutes ses études, elle a cumulé les emplois auprès des ainées et dans les centres communautaires. Vivant dans le quartier St-François et continuant à travailler après ses études dans le domaine communautaire, elle a décidé, avec des gens du quartier, de créer le Centre qui continue de grandir après 12 ans d’existence. 

 

Clientèle

80 % de la clientèle vient du quartier St-François où le Centre communautaire est situé et l’autre 20% vient des quartiers environnants, situés très proche du Centre.

 

Plus de 50 % sont des femmes… et la clientèle provient beaucoup de gens de différentes origines. Plus de 28 nationalités sont représentées parmi ceux et celles qui viennent au Centre ou qui, maintenant en temps de Covid, s’inscrivent aux activités en ligne. Environ 30% des gens qui suivent les activités avec assiduité sont des gens natifs du Québec. Ils accueillent un très beau mélange de gens du monde entier qui apprennent à se connaître et à partager grâce aux liens qui se créent autour des activités proposées.

 

Écoutons Madame Toure nous parler du Centre communautaire Petit Espoir.

 

Activités

"Nos principales activités sont l'Aide alimentaire que l'on fait tous les 2 mercredis du mois. C’est tout un travail de logistique pour tout mettre en place et tout planifier.

 

 

Soutien psychologique: du soutien mental pour la clientèle qui vit de l’isolement, de la solitude et pour les gens qui sont très affectés à cause du confinement qui se perpétue depuis le printemps dernier

 

On donne aussi des cours d’informatique individuels en ligne. Auparavant on donnait des cours en personne et en groupe.

 

Cours de langue : On donne aussi des cours de français, d'anglais et d'espagnol  (en ligne présentement). Des animateurs créent aussi et des rencontres réelles et ces cours sont offerts par le Ministère, nous fournissons la clientèle, l’encadrement pour les inscriptions et le suivi.

 

Nous avons aussi des Café rencontres à tous les jeudis matins. Les gens prennent leur café chez eux mais ils se connectent pour nous voir, pour discuter avec nous et pour parler de leur quotidien, de leurs préoccupations et de la vie en général. Ça permet à tous de voir du monde… en virtuel

 

On fait des appels d’amitié qui sont très populaires; cela nous permet de nous assurer que tout va bien. Cette activité fait partie de nos plus touchantes car cela permet de toucher à l’être humain. Ces appels sont des moments privilégiés où on est sans filtre avec nos bénéficiaires qui nous racontent toutes sortes d’affaires personnelles et familiales. Nous entrons dans le quotidien de personnes qui sont parfois très seules et qui aiment nous raconter des histoires de leur vie. C’est très touchant et très simple à la fois. Ces appels d’une demi-heure au moins prennent d’ailleurs beaucoup de sens en ces temps difficiles où plusieurs personnes ne sortent plus de chez eux. On se sent privilégiés d’être l’oreille de ces personnes-là! On se sent très utiles car on peut leur apporter du réconfort et un sentiment d’amitié et leur permettre de passer une belle journée car ils apprennent ainsi qu’ils ne sont pas seuls et qu’une autre rencontre d’appels d’amitié est au programme. Savoir qu’il y a quelqu’un qui pense à nous et savoir qu’on va pouvoir dialoguer avec quelqu’un c’est précieux et nous adorons mettre sur pieds ces appels qui deviennent de véritables liens d’amitiés.

 

Services d’accompagnement

Certaine clientèle sont en manque d’autonomie, alors nous nous assurons d’aider les gens au niveau du transport et de l’accompagnement pour leurs rendez-vous médicaux ou de traitements ponctuels (voir leur médecin ou consulter des spécialistes).

 

Employés et bénévoles

 

Pour faire tout ça on est 7 employés nous dit Madame Bintou Toure et on a 5 bénévoles qui viennent à chaque semaine en plus d'une quinzaine de bénévoles ponctuels".

 

En bas de gauche à droite; Noémie, Bintou

En haut de gauche à droite; Daniela, Maryna, Richard,

Claude, Marcel et Angie

À genoux de gauche vers la droite: Diana Paola Hernandez, Bintou TourE, Noémie Derrien

Debout  gauche vers la droite: Limartine Angrand, Angie Marthins, Maryna Horbunuenko

Message d’espoir

Le quartier s’est beaucoup amélioré. Au fil des années mais il reste encore beaucoup à faire pour palier aux inégalités et aux besoins criants des gens de la communauté environnante, aussi le centre Petit espoir continue de servir la clientèle et de créer des liens durables et profonds avec la communauté environnante.

 

Souhaits : dans l’immédiat Mme Toure espère que l’on va pouvoir continuer sur notre lancée et aider les gens du quartier à maintenir leurs acquis et  à continuern à s’impliquer dans les différentes activités qui permettent aux gens de se lier, de s’encourager mutuellement et de grandir ensemble à différents points de vue (égalités sociales, apprentissage de la langue, lutte à la pauvreté, santé physique et mentale, entraide communautaire, etc…).

 

La situation : C’est un peu moins stressant qu’au printemps car les gens se sont habitués à la situation et l’optimiste ainsi que l’espoir sont très présents  dans les partages et els discours chez les gens en général. Nous avons donc variment à couer les liens que bous créons avec tous els gens qui désirent se sortir de ctte situatyion enayant gardé de beaux liesn malgré el confinement.

 

Comment peut-on aider le Centre communautaire? Les gens peuvent proposer de faire du bénévolat et s’inscrire pour participer à nos activités.

© 2020 par Les Productions le p'tit monde