Avril  2021 

     La Vie de l'autre  numéro 8

Rencontres 

image cover novembre .png

La Classe de Mme Josée

Josée.jpg

Mme Josée Benoit

Photo de groupe folle.jpg

Mme Laurence de l'école Léon-Guilbault, nous présente sa classe.

Mais auparavant, voici un portrait de cette enseignante.

OÙ ÊTES-VOUS NÉE? 
Je suis née à ville LaSalle mais j’ai vécu toute mon enfance à Mascouche.
 

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PLUS BEAU SOUVENIR D’ENFANCE QUAND VOUS ÉTIEZ À L’ÉCOLE PRIMAIRE?
Lorsque j’étais en 6e année, il y avait une journée spéciale qu’on nommait « La journée des mini-suppléants ».  En équipe de quatre, nous étions responsables d’un groupe d’élèves pour une demie journée.  Nous avions organisé plusieurs activités pour animer les enfants et leur apprendre des nouvelles notions.  Je me sentais vraiment grande.  C’était une journée mémorable.
 

VOTRE ACTIVITÉ OU LOISIR PRÉFÉRÉ?
 J’adore les activités de plein air particulièrement le kayak et la randonnée en forêt.

POURQUOI ÊTES-VOUS DEVENUE PROFESSEUR?
J’ai le privilège d’accompagner les enfants dans leurs apprentissages autant du côté académique que relationnel.  J’aime discuter avec eux et voir leurs yeux s’illuminer lorsqu’ils viennent de comprendre quelque chose.

QU’EST-CE QUI FAIT QUE VOTRE CLASSE EST SPÉCIALE CETTE ANNÉE? 
Ma classe est spéciale car, depuis deux ans, nous avons vécu toutes les particularités de la COVID ensemble.  Nous avons terminé l’année dernière en confinement et, depuis septembre, nous avons été retournés à la maison à quatre reprises.  Nous sommes devenus les « vrais pros » de l’école à distance. Malgré les difficultés et le contexte particulier, mes élèves sont restés forts. 
 

Marie

Marie

La pêche miraculeuse

Shannon

Shannon

Un voyage à Disneyland

Christian

Christian

La bagarre sans pitié

Mariama

Mariama

Une miraculeuse visite au parc Jean-Drapeau

Vanessa

Vanessa

Perdus au parc aquatique

Sami

Sami

La plage

Aya

Aya

Un safari dans la savane africaine

Florence

Florence

La chaise musicale

Abdellaziz

Abdellaziz

La Ronde avec mon cousin

Rayan

Rayan

Une drôle de journée en plage

Mathéo

Mathéo

Une journée à la Ronde

Nancy

Nancy

La piscine

Braden

Braden

Une journée chanceuse

Andy

Andy

Une journée Funtropolis

Anthony

Anthony

Une dure journée de camping

Kyera

Kyera

Sortie aux glissades

 

La pêche miraculeuse

Je m’appelle Marie. Je ne suis pas très imaginative mais mon ami Vincent lui est très créatif et il a toujours de nouvelles idées. Il est petit, il a de longs cheveux blonds et il a les yeux bleu pâle. C’est presque mon sosie en garçon! Comme le dit mon père, Vincent est un “gosseux” c’est-à-dire qu’il est toujours en train de sculpter un petit bout de bois avec son canif. Un vrai artiste! Vincent est mon meilleur ami d’enfance. Il est le fils de l’amie d’université de ma mère. J’adore pêcher avec lui parce qu’il trouve toujours des astuces pour attraper plus de poissons.

 

Toute cette aventure s'est déroulée en été 2018 à mon chalet à environ 65 kilomètres dans la forêt loin de tout signal. Avec nous, il y avait Stéphane, le père de Vincent, Geneviève, sa mère, Anne, sa petite sœur, mes parents Martin et Nancy, moi, Vincent et son chien Clara. Nous nous sommes levés tôt et nous étions tellement excités d’aller pêcher que nous n’avons même pas pris le temps de déjeuner et nous étions déjà sur le quai. 

 

Vers 7h, nous essayions d’utiliser la nouvelle technique de Vincent pour pêcher plus de poissons. Nous mettions des petits poissons blancs au bout de nos hameçons pour pêcher des brochets. Ces derniers raffolent de ces petits poissons. Au moins, les brochets nous débarrassent des rats de lac! Vincent sent une pression sur sa canne. Soudain, elle se plie en deux. Il est tellement content qu’il n’arrête pas de crier : « J’ai pogné un brochet! J’ai pogné un brochet! » Le brochet tire tellement fort sur sa canne qu’il est sur le point de l’échapper dans l’eau. Tout d'un coup, il ne ressent plus de pression. Il ramène le fil jusqu'à lui et se rend compte que le poisson est parti avec la cuillère de pêche et l'hameçon. Quelle catastrophe! C'était sa cuillère préférée. Il est vraiment triste. Tous les deux nous continuons à pêcher en silence quand une légère tension apparaît sur ma canne. Cette tension n’est tellement pas forte que je me dis qu’il y a un petit brochet qui a mordu à l'hameçon. Plus le temps avance, plus la pression devient forte. Trente secondes plus tard, je suis dans la certitude que ce poisson est énorme. Je prends ma canne à deux mains pour qu’elle ne tombe pas à l'eau. Je remonte le fil jusqu'à moi et le poisson surgit de l’eau tel un dauphin. Il est tellement énorme et ses mouvements sont tellement intenses que nous avons peur de le perdre. Vincent criait de toutes ses forces pour que les adultes viennent nous aider à capturer le poisson dans le filet. Il criait : « MARIE A PÊCHÉ UN POISSON! MARIE A PÊCHÉ UN POISSON! » Quand mon père est arrivé, il a mis sa main dans la gueule du poisson pour décrocher l’hameçon. Aussitôt, il remarqua qu’il y avait 2 cuillères de pêche à l’intérieur de sa bouche. Quand Vincent a vu cela, il a dit: « Ce n’est pas la cuillère de pêche que j’ai perdue tantôt? » Ça m'a bien l’air de ça, répond mon père impressionné par le hasard des choses. 

 

Finalement, nous avons remis le gros brochet à l'eau et nous avons terminé la soirée en faisant cuire les petits poissons blancs autour du feu pour préparer le nouveau goûter de Clara!

 

Marie Auclair  

 

Un voyage à Disneyland

 

Je m'appelle Shannon et je suis une grande timide contrairement à ma cousine, Katelyne, qui n'a aucune difficulté à s'exprimer. Avec ses jolis yeux brillants et ses longs cheveux brun chocolat, elle n'a peur de rien tel un tigre qui s’aventure dans la jungle. C’est une personne unique et gentille et j’espère qu’elle restera mon amie pour la vie.

 

Il y a trois ans, un matin très tôt, ma mère me réveille pour me dire qu’on partait en Californie.  Je devais aller réveiller mon frère pour ne pas arriver en retard à l’aéroport. Une fois dans l'avion, je range mon lecteur de musique dans la pochette arrière d'un siège d'avion et j'oublie que je l'ai placé là.  Puis, je débarque et ce n’est que plus tard que je m’aperçois que je l'ai oublié. Ma mère a tout de suite appelé à l'aéroport mais ils n'ont rien trouvé alors je me suis rappelée d'un monsieur qui me regardait bizarrement.  Peut-être qu’il l’avait vu et qu’il a décidé de me le voler.

 

On prend un taxi pour aller chez ma cousine puis, un miracle s’est produit.  La mère de Katelyne m’a offert une tablette électronique pour ma fête. Le lendemain, on part en voiture à Disneyland.  C’était un long voyage donc on fait plusieurs arrêts pour aller aux toilettes, pour manger un peu et même pour se dégourdir les jambes. On est arrivés à l'entrée du parc d'amusement puis les employés nous ont indiqué qu’on devait prendre un mini train pour se rendre aux manèges.  On embarque dans le train et pendant le trajet, j’étais émerveillée et excitée par ce que je voyais.  Il y avait des petits magasins à souvenirs, des gros manèges, des personnages de Disney puis plein d'autres choses. Dans la journée, on a fait plusieurs manèges mais mon préféré est l’ascenseur qui tombe et remonte dans le noir.  Cette magnifique journée s’est terminée par un merveilleux spectacle de feux d'artifices. 

 

Shannon

Shannon.jpg
 

La bagarre sans pitié

Je m’appelle Christian.  J’aimerais vous présenter mon petit frère de 6 ans.  Il a les yeux noirs, il est agile, très chatouilleux et il a beaucoup de force. Quand je lui demande s'il veut jouer avec moi, la majorité du temps, il dit me oui. Lorsque nous jouons à la bagarre, nous n’avons aucune pitié.

 

C’était en août, dans la chambre de mes parents, mon frère et moi étions en train de nous battre mais mes parents n’étaient pas au courant. Avant que nous nous battions, nous jouions aux jeux vidéo. 

 

Au début, nous étions en train d’établir les règles. Les règles étaient que mon frère avait le droit de me frapper mais moi non. Nous avons commencé le combat et directement mon frère a pris un oreiller et il m’a frappé à la tête. Puis, je me suis relevé et je l’ai lancé sur le lit de mes parents. Nous continuons de nous bagarrer jusqu’à l’épuisement. Pour se détendre, nous avons décidé de regarder des vidéos sur Youtube.        

 

Christian

Image de Ugur Akdemir
 

Une miraculeuse visite au parc Jean-Drapeau

Je m’appelle Mariama et j’ai une cousine qui s’appelle Sylvie. Elle est courageuse, gentille, intelligente et elle a les yeux bruns et les cheveux noirs. Sylvie est très bonne en dessin. Elle me protège toujours et ne me laissera jamais tomber.

 

En juillet 2019, ma mère, mon père, mon frère et moi sommes assis sur le divan en train de regarder la télévision quand le téléphone sonne. C’était ma cousine Sylvie qui nous appelait pour dire qu’elle venait passer les vacances chez nous. J’étais si excitée!

 

À son arrivée, ma cousine et moi avons décidé que le lendemain nous allions visiter le parc Jean-Drapeau. Le matin, nous nous réveillons très tôt. Nous avons pris le petit déjeuner et nous sommes parties. Nous avons pris l’autobus pour se rendre au parc alors, ma cousine est allée acheter les billets. Ensuite, en rentrant dans le parc Jean-Drapeau, c'était magnifique! Il y avait différentes sortes de fleurs et surtout beaucoup de statues. Ma cousine et moi avons pris énormément de photos et avons découvert plusieurs sortes de plantes. C’était une visite inoubliable!

 

MARIAMA

Mariama.png
 

Perdus au parc aquatique

                                                    

Je m’appelle Vanessa, et je vais vous présenter ma courageuse sœur. Elle est grande, gentille, intellectuelle, drôle et quand tu te sens seule elle te tient compagnie. Ma sœur est tellement gentille, qu’avec elle tu n’auras presque jamais de chicane. Je vais aussi vous présenter l’expérience que j’ai vécue avec elle.

 

C’était pendant le mois d'août 2015 et on devait faire trois heures de route pour aller au parc aquatique. J’étais avec ma mère, ma sœur et mon père. Réveillés par la sonnerie de mes parents, ma sœur et moi étions excitées de cette sortie amusante.

 

Toute la famille entre dans le véhicule pour aller au parc aquatique. Après une heure de conduite, mes parents semblaient confus. Mon père travaillait fort pour suivre les indications de la carte, mais après un moment, il a remarqué qu’on ne suivait pas les bonnes indications. Alors, mes parents ont décidé de retourner à la maison pour recommencer au point de départ. Je devenais impatiente. Finalement, on arrive au parc.  On s’amusait bien dans la piscine quand, tout à coup, une musique attire notre attention. Ma sœur et moi décidons de laisser nos parents derrière pour aller jouer à ce jeu musical. Une fois le jeu terminé, nous voulions retrouver notre famille mais, mes parents avaient disparu. Nous étions mortes d'inquiétude et nous pensions à ce qui pourrait arriver si on ne retrouvait jamais notre famille adorée. Soudain, nous avons entendu une personne toute essoufflée crier nos noms. En se retournant, nous avons aperçu notre mère qui nous cherchait partout. Nous étions heureuses d’avoir notre famille à nos côtés.

 

Ce jour-là, ma sœur et moi avons appris une leçon; il faut toujours demander à un adulte si on veut aller quelque part pour ne pas se perdre.  

 

Vanessa

Vanessa.jpg
 

La plage

Je m'appelle Sami. Je suis quelqu’un d’impatient qui abandonne rapidement. Contrairement à moi, mon cousin Omar est très persévérant car il n’abandonne jamais. Il est grand et un peu peureux. À la nage, il est bon et rapide. Omar se vante souvent mais il est très drôle.

 

En août 2019, on est allés à la plage au Maroc avec nos parents. On avait très hâte d’arriver, alors pour patienter, on a joué aux échecs dans le coffre de la voiture.

 

On était en train de s’amuser sur la plage et j’avais chaud alors je lui propose d’aller nager. Après un moment dans l’eau, je commence à m'ennuyer alors on décide de faire une course à la nage. Évidemment, il a gagné car il est plus rapide que moi. Après la course, j'étais mouillé alors je me suis séché pour ensuite aller au restaurant avant de rentrer chez nous. 

 

Sami     

plage
 

Un safari dans la savane africaine

Je m’appelle Aya. Je suis une fille qui aime le danger. Mon cousin est l'opposé de moi, c’est un gros peureux et il m'agace toujours. Il est, tout de même, gentil et vraiment drôle avec ses blagues ratées. Il ressemble à ma mère et ma tante, je suis jalouse de ses grands yeux verts. Rayan est un sportif mais il se démarque en science comme mon oncle.

 

Le 19 août 2016, je suis allée en safari dans la savane africaine avec mon cousin Rayan et mes deux cousines. Ma mère voulait y aller mais elle a eu un empêchement, mon père était au Canada à cause de son travail, mon frère était trop jeune alors il est resté avec ma tante.  Là-bas, il y avait des personnes qui surveillaient et soignaient les animaux.  Même si les animaux semblaient bien élevés, il ne fallait pas les déranger. J’ai vu des lionceaux, des singes, des girafes et plusieurs autres animaux.  Mon cousin a peur de tout.  Il a même peur des singes pourtant, ils sont doux, drôles et mignons.  

 

Nous avons fait une balade en autobus et nous avons vu beaucoup d’animaux, c'était magnifique! Nous sommes sortis de l’autobus quand nous avons vu des petits lionceaux dans une grande cage.  Quelques-uns dormaient et d'autres jouaient ou mangeaient. Nous avons marché pendant plusieurs heures jusqu'à ce que nos yeux croisent de grandes girafes qui mangeaient des feuilles dans un grand arbre. C’était vraiment impressionnant! Il y avait plein d’employés qui rôdaient autour pour s’assurer que tout allait bien et pour surveiller les bêtes.

 

Nous étions exténués à force de marcher alors nous nous sommes assis sur un petit banc pour boire de l’eau. Après cette visite, nous sommes allés dans une maison louée. Elle était tellement belle et grande! Ma petite cousine et Rayan sont allés jouer avec leur tablette tandis que moi, je préférais lire le nouveau livre que ma cousine avait acheté lors de ce voyage. Il était très intéressant avec plusieurs photos d'animaux.

 

Aya

Aya.png
 

La chaise musicale

Je m'appelle Florence et je vais vous présenter mon amie Florence. Comparée à moi, Florence est plus courageuse. Elle est aussi fidèle, gentille, agréable à vivre et elle sait accepter les gens. Elle est blonde aux yeux bruns et elle a une taille moyenne. Même si nous nous voyons rarement, à chaque fois que nous nous retrouvons, on dirait que rien n’a changé.  Nous sommes comme des sœurs.

 

Un jour, Stéphanie, la mère de Florence, est venue me chercher à la garderie pour me ramener chez elle. Nous étions quatre dans la voiture ; Stéphanie, Florence, Gracia et moi (l’autre Florence).

 

Arrivées à sa maison, nous avons décidé de jouer à notre jeu préféré, c’est-à-dire, la chaise musicale. Sa mère prend le contrôle de la musique et nous commençons à jouer. Nous tournons en rond depuis un certain temps quand la musique s'arrête. J’étais la première à arriver sur le divan rouge suivie de Florence qui embarque sur moi car elle pensait être la plus rapide et finalement c’est le tour de Gracia de s’assoir sur Florence. Stéphanie prend une photo de nous une par-dessus l’autre.

 

Florence

Florence.jpg
 

La Ronde avec mon cousin

Je m’appelle Abdellaziz et je vais vous présenter mon cousin qui s'appelle Simo.  Il est fort aux jeux vidéo et au soccer; il est très gentil et serviable.

 

En été 2020, il m’a invité à la Ronde.  J’y suis allé avec ma sœur, mon autre cousin et l’amie de mon cousin.  Avant de partir, j’ai joué avec Simo à Fifa sur ma console. Nous avons commandé un Uber pour se rendre là-bas.

 

Dès que nous sommes arrivés, nous avons couru faire les manèges. Il y avait tellement de manèges que je ne savais pas par lequel commencer. Nous nous sommes promenés pour voir les choix possibles et nous avons choisi le Goliath pour débuter.  Ensuite, nous avons fait le Vampire, le Titan, le Splash et le Vertigo. À la fin de la journée, nous sommes partis manger chez Mcdonald’s parce que la Ronde allait bientôt fermer et que nous avions faim. Une fois l’estomac bien rempli, nous sommes retournés chez moi pour jouer à Fifa. 

 

Abdellaziz

Abdel.jpg
 

Une drôle de journée en plage

Je m’appelle Rayan et j’aimerais vous présenter ma sœur. Elle est drôle, elle me comprend, mais, parfois, nous sommes vraiment en désaccord. Par contre, elle a un pouvoir de persuasion incroyable. Je parle de ma sœur, car elle est la seule à me comprendre. Même si parfois je suis un peu spécial elle me comprend quand même. Nous sommes très proches car nous faisons partis de la même famille et nous sommes toujours là pour l’autre.

 

Pendant les vacances d’été, en 2018, j'étais en Tunisie avec mon père, ma mère et ma sœur et nous habitions chez une famille là-bas. Un jour, nous sommes allés à la plage. Ma sœur et moi jouions dans le sable et nous essayions de faire un immense château. Malheureusement, l’eau venait toujours le détruire.

 

La journée passait. Je me baignais tout seul dans la mer pendant que le reste de la famille parlait entre eux. À ma sortie de l’eau, ils avaient capturé un animal que je n’avais jamais vu avant. Il était noir et il se trouvait dans un seau bleu. Ma mère l’a touché et il me semble qu'elle avait été piquée. Un moniteur est venu, il l’a pris puis on ne l'a plus revu. Finalement, nous avons su que cet animal inconnu s’appelait une vache de mer.

 

Rayan Jouini

Image de frank mckenna
 

Une journée à la Ronde

Ma mère a fait des aller-retours et n’a pas mis d’essence dans le réservoir de l’auto, alors nous sommes tombés en panne. Rendus à la ronde, ma mère nous a acheté des passes de saison. 

 

Plus tard, je me suis assis sur mon père qui est en fauteuil roulant et notre chien Kinuck nous a tirés jusqu’à un manège. Nous avons fait plusieurs manèges pendant la journée. Sur le chemin du retour, nous avons mangé un cabaret poutine à la belle province.

 

Mathéo

Grande roue
 

La piscine

Je m’appelle Nancy, je suis une fille qui se fâche très vite mais je ris beaucoup. J’aimerais vous présenter mon amie qui est le contraire de moi. C’est une fille remplie de joie et un peu timide quand elle se trouve avec des personnes qu’elle ne connaît pas. Rihab est aussi ma voisine, nous habitons dans le même immeuble.

 

En juin 2018, mon amie et moi avions décidé d’aller à la piscine, mais avant, il fallait avoir la permission de nos parents. J’ai dû supplier ma mère. Elle a finalement accepté à la condition que les parents de Rihab soient présents pour nous surveiller. Je suis allée annoncer la bonne nouvelle à mon amie et, puisque ses parents étaient aussi d’accord, je me suis rapidement dirigée vers ma chambre pour prendre mon maillot de bain et mes sandales.


Arrivées à la piscine, mon amie et moi avons été dans le vestiaire des filles pour mettre notre maillot. Il y avait beaucoup de personnes âgées. Trop timides pour se déshabiller, nous avons attendu que le vestiaire soit vide pour se changer.

 

En entrant mon pied dans l'eau, je ressens un frisson. L’eau est trop froide, alors je m’assois sur le bord de l’eau et Rihab me rejoint. Finalement, nous entrons dans l’eau. Nous jouons à différents jeux, comme à cache-cache sous l’eau et à la tague. La majorité des gens autour de nous se font bronzer et quelques enfants font la course. Les parents de Rihab nous demandent de sortir de l’eau car il commence à se faire tard. Nous sortons de l’eau pour se sécher et se changer. En partant, nous faisons la course jusqu’à la maison.


Nancy Dechimi

Image de Raphaël Biscaldi
 

Une journée chanceuse

Je m’appelle Braden et j’aimerais vous présenter mon ami Waren.  C’est un garçon intelligent, drôle et gentil. Il a les yeux bruns. Même s’il a peur des araignées, c’est un bon gars.      

 

Une journée d’été bien ordinaire, mon ami, son frère et moi avions décidé de jouer au soccer. Waren a frappé le ballon tellement fort qu’il a passé par-dessus la clôture et il s’est retrouvé dans la rue en arrière de sa maison. Alors, nous partons en courant pour le reprendre. En revenant, mon ami trouve un billet de cent dollars par terre dans la boue. On l'a immédiatement pris pour aller le nettoyer. On s’est mis à s’imaginer tout ce qu’on pourrait s’acheter avec ce montant.

 

Après l’avoir nettoyé, il s'est fissuré à cause de l’eau. Alors, on est allés demander à ses parents si on avait le droit de réparer un billet fissuré. Heureusement, c’était possible!  Quand on a finalement réparé le billet, on est partis acheter plein de friandises.

 

Après avoir acheté tout ce qu’on voulait, il restait encore de l’argent, alors on a donné le reste à ses parents.

 

Braden

Image de Dustin Humes
 

Une journée à Funtropolis

Je m'appelle Andy. Je suis un garçon plein d’énergie mais mon ami William est très calme. Il a environ quatre ans de plus que moi et évidemment, il me dépasse en grandeur. Il est très aimable et très prudent. Nos mères sont des amies, c’est pour cette raison qu’on se connaît.

 

Il y a trois ans, on est allés au Funtropolis. Il y avait ma mère, ma sœur, mon frère, sa mère, lui et moi. Quand on est arrivés dans le stationnement, on a discuté un peu.

 

Premièrement, on est allés dans la salle des canons de balles de mousse. Il faut ramasser les balles et les mettre dans nos canons. On s’est battus ensemble en se tirant l’un sur l’autre puis j’ai reçu une balle en pleine figure à cause de mon frère.  Ensuite, on est allés jouer au jeu de laser. Il fallait traverser une chambre remplie de lasers. J’ai choisi le mode de jeu le plus difficile et je l’ai réussi.

 

Après plusieurs heures de jeux, on était affamés alors on est allés au carrefour Laval pour dîner dans un restaurant. Nous avons aussi acheté quelques jouets pour mon frère et ma sœur.

 

Andy Nguyen

Andy1.jpg
 

Une dure  journée de camping

Je m'appelle Anthony et je suis peureux mais mon cousin est tout l'inverse. Il est grand, il a les cheveux roux et il s’appelle Jérémie. Nous nous voyons souvent la fin de semaine.

 

Nous nous préparons à partir en camping avec mon oncle. Une fois arrivés, nous montons la tente. Nous étions seuls dans la forêt et c’était le moment de nous coucher. Le lendemain matin, mon cousin et moi avons décidé de se lever extrêmement tôt pour aller faire une randonnée.

 

Nous nous sommes baladés dans les sentiers de la forêt pendant quelque temps et nous avons décidé de nous asseoir sur une grosse roche pour nous reposer une dizaine de minutes. Au moment de repartir, nous apercevons cinq différents chemins devant nous.  Nous avions oublié lequel était le bon alors nous réalisons que nous sommes perdus. Soudain, mon cousin se souvient du chemin. Excités, nous repartons. Enfin, nous arrivons à notre tente et nous allons nous coucher.

 

Le lendemain, nous retournons à la maison et nous jouons aux jeux vidéo toute la journée.

 

Anthony

Anthony.png
 

Sortie aux glissades

Je m’appelle Kyera et je suis timide. J’aimerais vous présenter ma mère.  Elle est courageuse, forte et indépendante. Elle a des yeux bruns, des cheveux brun foncé et elle est petite. Ma mère est sportive puisqu’elle aime bouger et courir. De plus, elle pense à nous et prend toujours soin de nous.

 

En janvier 2021, ma famille et moi sommes en route vers un parc pour aller glisser. Ma mère parle avec moi alors que mon père conduit et mon frère observe dehors par la fenêtre. On mange dans l’auto car ça prend environ une heure avant d’arriver là-bas.

 

Je fais ma première descente seule.  Rendue en bas de la montagne, je vois immédiatement mon père et mon frère. Par contre, ma mère n’est pas là. Eux aussi remarquent qu’elle est nulle part. Inquiets, nous commençons nos recherches. Je vais voir dans la cafétéria, dans la boutique et un peu partout dehors. Après de longues minutes de recherche, nous nous sentons découragés car elle est introuvable. Alors, nous décidons d’attendre. Mon père essaie de l’appeler mais son cellulaire est dans la poche du pantalon de mon père. Plusieurs autres minutes s’écoulent quand nous voyons maman sortir des toilettes. Nous crions son nom pour qu’elle nous entende. Comme d’habitude, j’oublie toujours de chercher dans les toilettes. Lorsqu’on cherche quelqu’un, on doit observer tous les endroits sans oublier les toilettes. 

 

Kyera

Kyera.png