Février 2021 

     La Vie de l'autre  numéro 7

Rencontres 

image cover novembre .png

La Classe de Mme Gabrielle

Landreville-Poirier_Gabrielle.JPG

Mme Gabrielle Landreville-Poirier

Groupe601_edited.jpg

Mme Gabrielle Landreville-Poirier de l'école Les Quatre-Vents,

nous présente sa classe. Mais auparavant, voici un portrait de cette enseignante.

OÙ ÊTES-VOUS NÉE?

Je suis née à Laval, mais j’ai grandi à Boisbriand.

 

PARLEZ-NOUS DE VOTRE PLUS BEAU SOUVENIR D’ENFANCE QUAND VOUS ÉTIEZ À L’ÉCOLE PRIMAIRE?

Mon plus beau souvenir remonte à la maternelle. Nous devions apprendre l’alphabet et je me rappelle clairement l’enseignante qui nous apprenait la chanson en nous demandant de la réciter de plusieurs façons différentes. L’une des façons était de monter sur les tables. Elle nous disait de faire vite parce que nous n’avions pas le droit. J’aimais l’effet d’interdit et le plaisir que nous avions pendant l’activité. Cette enseignante a marqué positivement mon primaire et je m’en inspire quotidiennement afin de donner le goût à mes élèves d’aller à l’école pour avoir du plaisir.

 

VOTRE ACTIVITÉ OU LOISIR PRÉFÉRÉ?

J’aime beaucoup la lecture et le vélo de route. La lecture me permet de m’évader dans des mondes fictifs et contrairement au film, je peux lire la fin avant d’entamer le roman pour m’assurer de ne pas être déçue. Pour ce qui est du vélo, je trouve que c’est un moyen rapide de visiter des endroits et d’être en relation étroite avec l’environnement qui nous entoure tout en étant actif.

 

POURQUOI ÊTES-VOUS DEVENUE PROFESSEUR?

Je suis devenue enseignante parce que lorsque je travaillais dans les camps de jour j’adorais vivre des activités avec les jeunes. Leur curiosité et leur imagination me permettaient d’avoir du plaisir au quotidien. Aujourd’hui, lorsque je suis en classe, j’aime voir les élèves comprendre et apprendre de nouvelles choses. J’aime les voir se surpasser dans tout ce qu’ils entreprennent.

 

QU’EST-CE QUI FAIT QUE VOTRE CLASSE EST SPÉCIALE CETTE ANNÉE?

Ma classe est spéciale parce que j’ai des élèves uniques et heureux d’être en classe. Ils sont reconnaissants et ils le transmettent en étant attentifs, en participant et en démontrant beaucoup d’intérêts dans tous les projets que je leur propose.

De plus, j’ai plusieurs élèves introvertis qui se dépassent lorsque vient le temps de créer. Ils sont créatifs et talentueux dans ce qu’ils entreprennent. Ma classe est remplie de futurs citoyens compétents, respectueux et talentueux.

Bilal Al Wahhab

Bilal Al Wahhab

Hassan

Mohamad Alahmad

Mohamad Alahmad

Aisha

Lola Amonullo

Lola Amonullo

Samir

Amine Assine

Amine Assine

Mon père

Anne Augustin

Anne Augustin

Becky

Jasmine Barcenes

Jasmine Barcenes

Ma mère

Adam Bonouali

Adam Bonouali

Mon père

Rayen Elfazzani

Rayen Elfazzani

Rawassi

Kerlos Gorgos

Kerlos Gorgos

Mon frère

Laya Jarjous

Laya Jarjous

Rita

Patricia Khazzaka

Patricia Khazzaka

Pamela

Chansomaly Khum

Chansomaly Khum

Nerline

Sargis Papanyan

Sargis Papanyan

En famille

Emma Racicot-Côté

Emma Racicot-Côté

La vie de Jacques

Aya Samarji

Aya Samarji

À vélo

Evans Seansombath

Evans Seansombath

Mon père

Maria Uddin

Maria Uddin

Sireen

 

Hassan

Hassan est très drôle, il me fait toujours rire. Il a les cheveux noirs et il a 12 ans.Il nage très bien. C'est mon meilleur ami.

 

L’histoire que je veux vous raconter se passe en juillet de l'été en 2020; je suis avec Hassan, son frère et mon frère dans ma maison. Mon père et ma soeur sont dans la maison avec nous. On prépare les maillots pour aller nager.

 

Ensuite, je mets mon maillot de bain pour aller à la piscine. On se dirige vers la piscine sur la bicyclette et je vois mon père nous suivre à la piscine en voiture pour apprendre à nager à ma soeur.

 

En arrivant à la piscine, j'appelle mes amis pour qu'on nage et qu’on s’amuse ensemble. On fait la bataille avec de l'eau et j'élimine mes amis. Ils sont quatre contre moi et on fait une course.

 

À la fin, je pars avec mes amis pour manger de la pizza au fromage et de la poutine. Mes amis mangent toute la pizza et on va manger de la crème glacée parce qu’on a chaud. J'aime la crème glacée avec du chocolat et de la fraise.

 

Finalement, je vais à la maison pour jouer à des jeux vidéos avec Hassan et mes amis.

Bilal Mohamad Al Wahhab

chaises de piscine
 

Aisha

Ma sœur s’appelle Aisha, elle a peur des serpents. Elle est plus vieille que moi, mais elle est plus petite que moi. Elle aime beaucoup dormir. C’est ma grande sœur, elle a 19 ans.

 

En juin 2019, toute ma famille et moi sommes à la maison. Il fait chaud et c’est l’après-midi. On prépare les souliers de soccer.

 

Je gonfle mon ballon avec la pompe pour m’assurer que la balle n’est pas dégonflée et pour bien jouer.

 

Je mets mes souliers de sport pour ne pas que je glisse au terrain de soccer.

 

Je me rends au terrain de soccer avec mon vélo.

 

Ma soeur et moi commençons à jouer avec le ballon; autour, il y a plusieurs drapeaux qui représentent divers pays.  On se fait beaucoup de passes et on joue trois matchs.

Mohamad Alahmad

Ballon de football à l'ancienne
 

Samir

Je m'appelle Lola. Je suis très souriante, mais pas mon frère Samir. Il a des yeux verts à l'ombre et des yeux bleus au soleil. Il a des cheveux châtains et la peau pâle, mais pas tant que ça. Il est bon aux jeux vidéo et au soccer. Il est parfois gentil avec moi et il me protège tout le temps.

 

Au début de cette histoire, nous sommes au mois de décembre en 2020, à la maison, dans la chambre de mon frère. J’entre dans sa chambre pour voir ce qu'il fait. Je lui demande à quoi il joue, mais il est trop concentré sur son jeu pour répondre à ma question. Ensuite, comme il vient de gagner, il n’a pas le choix de me répondre. Il me dit qu’il joue à Rocket League; je ne connais pas ce jeu donc je le regarde jouer.

 

Après quelques minutes à le regarder jouer, je commence à comprendre le but du jeu. J’hésite, mais je lui demande quand même si je peux jouer avec lui.

 

Il hésite, mais il me dit oui. Je prends la manette et je m’assieds sur sa chaise. Il m’apprend les touches de la manette et il m’explique à quoi les boutons de la manette servent. Je comprends finalement comment jouer à son jeu et il me demande si je veux jouer un autre match. Je sais déjà que je vais perdre parce que c’est la première fois que je joue à ce jeu.

 

Donc j’accepte et, par chance, je gagne même si c'est la première fois que je joue à ce jeu. Je suis surprise d’avoir gagné contre lui, mais à la fin, il me dit de sortir de la chambre. Donc, je sors de sa chambre. Ensuite, je l’entends parler avec ses amies en jouant à son jeu et il dit à ses amis que j’ai gagné contre lui et qu’il va prendre sa revanche et me battre.

Lola Amonullo

une manette
 

Mon père

 

Je crois que mon père est drôle. Il n’est pas très grand mais il est un peu plus grand que moi. Son talent est intéressant, mais il est compliqué à expliquer. Son talent est la programmation. Il est tellement bon qu’il tente de créer un jeu vidéo. La chose qui nous unit c’est qu'il est mon père.

 

Un vendredi de l’hiver 2015, j´étais dans ma maison avec mon père et ma mère. Je dormais tranquillement dans mon lit. Mes parents étaient dans le salon et ils écoutaient la télévision.

 

Mon père m’a demandé si je voulais faire une activité. Il m’a dit que l´activité serait amusante. Alors je me suis levé pour aller voir.

 

Mon père ouvre l’ordinateur et il me dit d'aller sur le site code kingdom. Je ne savais pas comment écrire le nom du site alors mon père m'a aidé et il a créé un compte.

 

On a fait un test pour comprendre comment programmer. Le premier test est de faire des moutons sauvages qui entrent dans ta maison en couleur rouge, orange, jaune. J’ai trouvé ça drôle et mon père était surpris que ça fonctionne.

 

Mon père a programmé un objet de minecraft, car il faisait plus de créations que moi alors il a programmé une épée qui se lance et qui est couverte de feu. J’ai aimé ce moment avec mon père.

Amine Assine

Ordinateur de bureau
 

Becky

Becky est une fille de 26 ans très ouverte d’esprit. Elle et moi avons la même taille, mais elle est beaucoup plus belle que moi. Mais sa beauté n’est pas son talent; son talent est d’arriver à calmer les mauvaises situations et de faire la fête. Le lien qui nous unit, c’est notre joie de vivre et la musique.

 

Notre activité s'est déroulée un samedi soir durant le mois de septembre. Nous avons passé la soirée dans un centre commercial de Montréal. Nous étions 3: Becky, Stacha et moi bien évidemment. Mon papa m'a déposée avec Stacha à Montréal pour rejoindre Becky.

 

Le premier truc qu’on a fait c’est de parler de nos vies et d’essayer des vêtements. Entre soeurs, on aime rire, faire les fofolles, danser et chanter

 

Après avoir fini de faire la tournée des magasins, on a un petit problème, on n’arrive plus à trouver la voiture, donc on doit la chercher. Heureusement, on l’a retrouvée, donc ça veut dire: retour à la maison.

 

Sur le chemin du retour, Becky met la musique à fond dans la voiture. On danse, on chante et on s’amuse encore et encore. Avec Becky et Stacha, on ne s’ennuie jamais.

Anne-Berthilde Augustin

Augustin_Anne1_edited.jpg
 

Ma mère

Ma mère est gentille, généreuse, responsable et intelligente. Elle a des cheveux noirs, des yeux bruns et un grain de beauté sur le visage. Ma mère cuisine très bien; elle peut cuisiner plusieurs plats exceptionnels. Elle est la meilleure mère du monde; elle sait s’occuper de ma famille et moi.

 

Une journée de confinement en 2020/2021, dans ma maison, ma mère et moi décidons de sortir des ingrédients et des objets dont on a besoin pour cuisiner; j’adore cuisiner avec ma mère.

 

Tout d’abord, ma mère et moi décidons de faire des crêpes pour le déjeuner. Alors, je commence à sortir des ingrédients pour faire le mélange des crêpes. Je sors du réfrigérateur les oeufs, le lait, la farine, le beurre et d’autres ingrédients.

 

Ensuite, ma mère me propose de mélanger les ingrédients ensemble et de les mettre dans le bol. Après que tout soit bien mélangé, elle commence à allumer le fourneau.

 

Ma mère commence à cuisiner le mélange et ça sent tellement bon! Quelques minutes plus tard, les crêpes sont terminées!  Je prends une crêpe, car je les adore et je veux en déguster une immédiatement.

 

Je prends ensuite plusieurs crêpes pour les manger avec du sirop d'érable.

 

J’adore faire des crêpes avec ma mère et c’est pour ça que j’aide ma mère quand j’ai le temps de l'aider.

Jasmine Barcenes Powery

Barcenes_Jasmine_edited.jpg
 

Mon père 

 

Mon père est sportif et drôle. Il est grand et il a toujours les cheveux rasés. Il est créatif et j’aime sortir avec lui pour jouer au soccer.

 

L’été passé, dans le salon, ma famille et moi regardons un film lorsque soudain, j'ai une idée. Je propose à mon père de partir au parc avec nos vélos et il accepte.

 

Moi et mon père mettons les vélos sur le coffre à l’aide d’un support à vélo et on part droit devant! Pendant le voyage, ma soeur et moi jouons à la Nintendo Switch pendant que mon père se concentre sur la route.

 

À notre arrivée, j’aide mon père à descendre les vélos de la voiture. Nous en avons quatre à décrocher et ils sont très lourds, mais nous sommes quand même costauds!

 

Pendant qu’on pédale sur nos vélos, mon père vient tout près d’écraser un serpent vert tacheté de jaune et de blanc.

 

Heureusement, il l’a évité de justesse!

 

Après une bonne journée de sport, on se régale avec une bonne pizza de 46 pouces et c’est délicieux!

Adam Bonouali

Vélo sur le mur
 

Rawassi

 

Je m'appelle Rayen, je suis un peu l'opposé de ma grande sœur Rawassi. Elle aime dormir, mais elle est très active et énergique pendant les voyages. Rawassi est plus grande que moi d’un an, elle a des yeux verts au contact du soleil et elle a un corps athlétique. Ma soeur a des cheveux noirs et lisses et la peau blanche comme la princesse Blanche-Neige. La cuisine est le talent de ma sœur, surtout que les repas et les collations qu'elle cuisine sont tellement bons. Je pense que c’est pour ça que son sens de la dégustation est très développé. Rawassi est ma sœur et aussi ma meilleure amie de tout l’univers, car elle m’aide toujours quand j’ai des difficultés et des problèmes dans mes études. C’est mon idole.

 

En 2017, pendant les vacances d’été, je suis allée en Floride. À Disneyland, ma mère nous tenait par la main ma soeur et moi pour ne pas nous perdre dans la grande foule. Ma tante et mon oncle achetaient des jouets et des vêtements avec leur fille qui avait alors un an. À 9 heures, avant d’aller à cet endroit, on est allés nager dans la piscine de l'hôtel pour en profiter, car il n’y avait personne.


De retour de la piscine, ma mère, ma soeur et moi sommes allées à notre chambre pour nous préparer. J'avais du mal à choisir mes vêtements, mais grâce à ma mère qui m’avait fait une surprise, j’ai pu mettre des déguisements qu’elle avait achetés discrètement. J’étais déguisée en petite sirène. Pendant ce temps-là, ma sœur, qui est très indépendante, avait déjà choisi ses vêtements, mais ma mère insistait tellement pour qu’elle mette les déguisements de Blanche neige qu’elle finit par accepter.

 

On avait prévu de manger avant de commencer à jouer. On avait décidé de manger des pizzas au fromage avec des poutines. Le dessert était encore meilleur, c’était de la crème glacée vanille mélangée avec du chocolat. C’était si bon que le goût est encore dans ma bouche.

 

Après avoir dîné, il y avait plein de jeux que je voulais essayer, mais j'ai surtout choisi les montagnes russes, car ma soeur était d’accord et je voulais être courageuse comme elle et ne pas perdre la face devant son courage. La maison hantée faisait peur, mais j’ai quand même osé défier Rawassi pour lui montrer ce que je vaux. Celle qui crie la première perd, m’a-t-elle dit, et j’ai perdu. Je n'étais pas contente, mais je sais qu’un jour, je la battrai.


À la fin de la journée, pendant la nuit, il y avait des lumières de toutes les couleurs partout et des feux d’artifice qui ressemblaient à des visages des personnages de Disney dessinés dans le ciel, mais pour moi, ce que je voyais, c’était un immense cœur chaleureux où il y avait ma famille réunie paisiblement. C’était une nuit merveilleuse, un rêve où je voudrais rester et où je ne serais jamais séparée de ceux que j’aime.

Rayen Redha Omar Elfazzani

Elfazzani_Rayen2_edited.jpg
 

Mon frère

Je m’appelle Kerlos, j'ai 12 ans et je vais vous présenter mon frère dans cette activité qui s'est déroulée en juillet 2020. Mon frère est grand, souriant, il est capable de toucher le panier de basket sans sauter et il peut lancer la balle très loin.

 

Cette journée-là, on a nagé pendant quelques heures. Soudain, on se met à jouer au basket. On joue devant la maison de mon cousin. Nous sommes quatre, mes 2 cousins, mon frère et moi. Mes cousins sont plus grands que moi donc j'ai un désavantage.

 

Nous jouons pendant une longue durée. Mon frère réussit un panier. Il commence à faire un peu noir et il commence à y avoir de plus en plus de voitures qui passent pour rentrer chez eux. Après quelques minutes, il me déjoue et SPLAAAMM!!

 

Je glisse puis ma jambe gauche se frotte par terre et elle devient rouge. Ça fait extrêmement mal; j’ai presque envie de pleurer. Ma jambe est remplie de sang. J’ai envie de crier de toutes mes forces.

 

Après, on me décontamine la jambe et ça fait encore plus mal. On arrête de jouer, car j’ai très mal et il commence à faire noir. Du coup, on rentre à la maison et je montre la blessure à ma mère. Elle crie : « c’est quoi ça!!!! » Depuis ce jour, j’ai peur de me blesser, car je n’ai pas envie de me faire mal.

Kerlos Gorgos

Image de TJ Dragotta
 

Rita

Rita est gentille et elle aime aider les gens. Elle a des yeux verts et elle a des cheveux blond et noir. Elle est une très bonne cuisinière, elle aime cuisiner. La personne dont je vous parle s’appelle Rita et c’est ma mère.

 

En juillet de l’été 2020, nous étions à l’intérieur de la maison. Mon père était au travail et ma soeur était dans sa chambre en train de parler avec ses amies au téléphone.

 

Ma mère me propose d’aller faire une marche avec elle à l'extérieur de notre maison. Elle me dit de m'habiller pour aller se promener.

 

Avant de sortir, ma mère m’a dit que ça faisait longtemps qu'on n'avait pas marché pour discuter et passer du temps ensemble. J'ai dit à ma mère que j'allais courir. Elle m’a dit : « ne va pas loin ».

 

Après avoir commencé à parler, j'ai dit que j’ai vraiment aimé faire cette activité avec elle. Elle a répondu : « moi aussi ».

 

Ma mère et moi voyons beaucoup de gens et là, il y avait des personnes avec leur animal et leurs amis. Cette activité était amusante parce que ça faisait longtemps que je n’étais pas sortie marcher avec ma mère.

 

Après avoir terminé l’activité, ma mère et moi sommes retournées à la maison.

Laya Jarjous

Jarjous_Laya_edited.jpg
 

Pamela

Je m'appelle Patricia, et je vais vous présenter ma grande sœur Pamela. Elle est amusante mais parfois énervante, mignonne, drôle, mais elle n'est pas très souriante. Elle est maigre, elle a des cheveux de couleur châtains, ces yeux sont brun, jaune et vert dans le soleil, sa couleur de peau est un peu plus pâle que la mienne. Pamela est une personne timide et asociale,  mais quand on apprend à la connaitre, elle est très gentille, aimable et même un peu folle! Elle est très courte de taille. Pamela est très douée pour dessiner des personnages animés! Mais son plus grand talent est de dormir sans s'arrêter. Elle est un an plus vieille que moi.

 

En janvier de l'hiver 2021, on est dans notre maison et on mange des spaghettis avec ma grande sœur Pia et mon grand frère Peter. Puis, après avoir mangé, on est allés dormir. Je me réveille le lendemain, puis je vais à l'école. Quelques heures plus tard, Pamela se lève, s’habille, mange, lave son visage et se brosse les dents. Quelques minutes plus tard, elle part vers l’école.

 

Je reviens de l’école après vingt minutes, je remarque que ma grande sœur Pamela revient aussi de son école! J’ouvre la porte de ma maison, je soulève son sac pour elle, car c'était trop lourd pour son dos. En même temps qu'elle range ses choses, je lui demande si elle veut jouer dehors avec ma grande sœur Pia, mon grand frère Peter et moi! Elle est très contente, puis elle dit bien sûr! Alors, on va vite manger. Après dîner, on met nos habits de neige!

Après avoir mis nos habits de neige, on sort dehors. On commence à accumuler de la neige. Plus tard, on se retrouve avec une grande pile de neige. On pense à faire une glissade. Donc, on s'est dit qu’on allait mettre la neige sur l'escalier de notre balcon pour que ça glisse mieux. Par la suite, on a aplati la neige pour glisser avec notre luge! On fabrique aussi des murs durs et hauts pour que la barrière ne se casse pas quand on glisse.

 

Enfin, le moment arrive... La chute est prête! On s’est amusés pendant deux heures; mes parents nous filmaient par la fenêtre. Mon grand frère est rentré à la maison pour  jouer à ses jeux vidéos. Ma grande sœur Pia était trop fatiguée pour glisser alors elle s'est couchée sur la neige. Donc, il ne restait plus que Pamela et moi qui glissions.

 

Finalement, on est rentrées à la maison, car on était fatiguées. Nous nous sommes tous changés pour enfiler nos pyjamas. Par la suite, on a regardé un film d’horreur, en mangeant des nouilles! Ensuite, on est tous allés dormir.

Patricia Khazzaka

Khazzaka_Patricia1_edited.jpg
 

Nerline

 

Je m’appelle Chansomaly et je vais vous présenter ma meilleure amie Nerline. Nerline est gentille, brave et forte. Elle est grande, sa peau est l’opposée de la mienne et elle a de grands yeux. Elle est timide quand tu la connais en amie seulement, mais quand tu es très proche avec Nerline, elle peut devenir une personne complètement différente. Elle est bonne dans des jeux sportifs comme le basket-ball, le soccer ou à des jeux comme ballons poires, ballons chasseur, ballon 30 secondes et d’autres jeux. Nerline me protège souvent des gens pas gentils et même si on s’est chicanées pour la première fois, on ne va jamais se séparer.

 

En décembre de l’hiver 2019, nous sommes à l’école lors de la récréation; Nerline et mes amis décidons de jouer des rôles et de se raconter une histoire qui parle de magie. Avant, on doit choisir une personne qu’on veut jouer et de chercher une place libre où personne ne pourra nous déranger.

 

Après avoir choisi une place, on s’imagine comment ça va ressembler au début de l’histoire. On a seulement joué pendant quelques minutes et on s’est déjà amusées. On joue à chaque jour et chaque récréation.

Chansomaly Khum

Khum_Chansomaly_edited.jpg
 

En famille

 

En janvier 2021, on a commencé une bataille des boules de neige en famille. Puisqu'il faisait très froid alors on s’est habillés chaudement. On était dans notre jardin pour se préparer à la bataille de boules de neige. On était quatre : ma mère, mon père, mon frère et moi.

 

Ma mère ne rate jamais sa cible; si elle veut lancer une boule de neige sur quelqu’un, elle ne le rate jamais. Elle est un peu mince, elle a les yeux vert foncé et elle a des sourcils minces. Elle fait des boules de neige très rondes et très belles. Elle est parfois très drôle.

 

On fait un fort pour pouvoir se cacher puis on se lance des boules de neige. La neige est collante donc ce sera la meilleure bataille de boules de neige. Bon, nous avons fini nos forts. C’est seulement moi et mon frère qui avons un fort. Ma mère n’a pas de fort parce qu’elle nous a aidés avant de commencer le sien.

 

Il faut des boules de neige sinon ça va prendre trop de temps. Puisque ma mère n’a pas de fort, mon frère lance des boules de neige sur ma mère. Je lui lance une boule de neige puis ma mère et mon frère commencent à me lancer des boules de neige.

 

Maintenant on a arrêté la bataille de boule de neige; à la place on fait un bonhomme de neige, mais mon père sort de la maison puis il commence à nous lancer des boules de neige à son tour. Puis, je lui lance des boules de neige exprès pour qu’il devienne mouillé lui aussi. On s’amuse vraiment en famille.

Sargis Papanyan

snowman-1210018_1920_edited.jpg
 

La vie de Jacques

Je m’appelle Emma. Je suis d’un naturel peureuse, mais mon père n’a peur de rien.

 

Pourtant, il est quand même de grandeur moyenne; il a la peau bronzée et il est musclé de la tête aux pieds comme dit ma mère. Jacques n’est pas du tout timide. Il est très courageux. Mais quand on lui propose de s’asseoir, il faut qu’il bouge.

 

Jacques sait faire n’importe quoi, car il est menuisier et charpentier, même quand il cuisine, je pourrais manger le plat au complet tellement il est habile.

 

Mon père n’a pas peur de m’aider, mais quand il est question d’affaires de filles, c’est ma mère qui s’en occupe. Il me protègera toujours jusqu’à sa mort qu’il m’a dit; il ne me laisse jamais tomber, il est fidèle comme père, mais son écriture est très mal propre. Il écrit comme un médecin.

 

Laissez-moi vous raconter une activité avec lui. Nous sommes fin décembre début janvier 2020, j’arrive chez moi et je vois mon père qui n’est normalement pas à la maison à 3h. Je rentre dans ma cour et je le vois sur une échelle rouge. Je lui dis allo comme d'habitude et après, je vois mes sœurs qui arrivent avec leurs amis et ensuite je vois mes chiens qui sortent pour aller faire leurs besoins. Mes chiens viennent me voir tout excités.

 

Je rentre chez moi pour aller aux toilettes et je retourne dehors pour commencer à l’aider. Je monte sur sa deuxième échelle.

 

J’ai eu tellement peur de tomber en bas de l’échelle. Elle est environ 6 pieds de haut comme l’échelle rouge de mon père, mais elle est jaune fluo. En plus, j’ai très peur des hauteurs.

 

Finalement, on rentre pour se réchauffer dans la maison et pour se changer. On commence à faire la lasagne pour souper. On finit de faire le souper, ma mère appelle mon père pour lui dire qu’elle est presque qu'arrivée à Montmorency et elle aimerait qu’il vienne la chercher. Ils reviennent à la maison et puis on mange le souper. Après, on va tous relaxer.

Emma Racicot-Côté

Racicot_Emma1_edited.jpg
 

À vélo

 

Je m'appelle Aya. Je suis un peu paresseuse, mais mon père est un peu vieux, mais très actif, il est presque tout le temps sérieux. Il n’a peur de rien et il est toujours là pour me soutenir.

 

Il a les cheveux noir et gris; il est bronzé et il a un petit grain de beauté sur sa joue.

 

Voici une activité que l’on a vécue ensemble : c'était en août 2020 lors d’un beau jour ensoleillé. Dans notre rue, mes sœurs et mon père étaient là. Mes sœurs étaient aussi là pour m'encourager. On a pris les vélos et on a commencé la course. On s’est dit avant de commencer la course que le gagnant aura un chocolat. Moi, j'étais stressée à l'idée de ne pas gagner la course.

 

Finalement, j'ai gagné la course; mon père était content pour moi. On a placé les bicyclettes dans un coin et on est allés manger de délicieux chocolats. Quand on a fini, moi et mon père, on voulait aller reprendre les bicyclettes et revenir à la maison. Soudain, quelque chose s’est produit; les vélos avaient disparu. Moi et mon père, on a cherché partout les vélos, mais on ne les a pas trouvés.

 

On est revenus à la maison triste quand tout à coup on voit mes soeurs devant nous. On leur explique la situation. Quand on finit de parler, mes soeurs commencent à rire. On leur demande pourquoi elles rient et elles nous disent que ce sont elles qui ont caché les vélos et qu'elles voulaient nous faire une blague.

Aya Samarji

bike-867229_1920_edited.jpg
 

Mon père

 

Mon père est drôle, il a une grandeur normale, la peau bronzée et il n’est pas gêné de faire des blagues. Son talent est de réparer des voitures et la chose qui nous unit, c’est qu’il est mon père.

 

L’été en 2018, on était sur le trottoir devant mon appartement avec nos vélos et je venais de dire bye à ma mère qui restait à la maison.

 

Au début de l'activité, on faisait juste pédaler dans les rues de Laval. Quelques heures plus tard, je me suis arrêté pour boire de l’eau avec mon père. Ensuite, il me propose d’aller déguster de la crème glacée et bien sûr j’ai accepté. On a parcouru tellement de distance qu’on s'est rendus à Montréal.

 

Une fois arrivé au magasin, j’attends mon père pour qu'il achète la crème glacée, puis on s'assoit sur un banc pour manger.

 

Après notre pause, on continue l'activité. Parfois, moi et mon père prenons de petites pauses pour boire et reprendre notre énergie. On en boit tellement qu’on doit aller à un dépanneur pour acheter de l’eau.

 

À la fin de l'activité, on est trop épuisés pour continuer donc mon père appelle ma mère pour qu’elle vienne nous chercher. Dès qu’elle arrive, la première chose que mon père fait, c'est d’accrocher les vélos sur la voiture pour qu’on rentre tous à la maison.

Evans Seansombath

Seansombath_Evans_edited.jpg
 

Sireen

 

 

Ma cousine Sireen est drôle et gentille. Elle est plus petite que moi et elle a des yeux bruns.

 

Ses talents sont les sports d'hiver. La chose qui nous unit, c'est qu'on aime les animaux et on aime cuisiner ensemble.

 

L'été 2018, on est allés au Pakistan chez ma grande mère. Ma cousine voulait aller chez ma tante. Mon oncle prenait les oeufs et ma tante nettoyait le lait. Avant d’aller chez ma tante, on a fait une course, on a vu plein de chèvres et même une vache.

 

Ce jour-là, ma cousine m'a réveillée. La moitié de ma famille mangeait et l'autre moitié dormait. J'ai mangé des crêpes. La nourriture de ma grand-mère est vraiment bonne. Au moment où je mange ses crêpes, il commence à pleuvoir. La maison de ma grand-mère est vraiment grande, alors j’ai commencé à explorer partout, même la chambre de ma tante.

 

Après l’exploration,  ma cousine et moi avons fait une course jusque chez ma tante.  On a vu des chèvres de différentes couleurs et une vache noire et blanche. Il y a plein de monsieurs qui nous regardent.

 

Quand on est arrivés, ma tante nous a dit de nourrir les poules et les vaches.

 

On a nourri les poules; elles ont couru quand elles ont vu la nourriture. Les poules mangeaient comme si elles n'avaient jamais mangé. Sireen et moi avons peur des vaches, mais quand on est rentrées, on a vu le bébé taureau.

 

Quand on a terminé,  on a joué avec le bébé taureau. Il ne savait pas comment marcher. Alors, on lui a appris à marcher.  Il joue avec nous à la tague et il est très mignon. Quelle belle journée.

Maria Uddin

Uddin_Maria1_edited_edited.jpg